La chose de la vie qu’on oublie

Féminisme / Sexisme – 4/6
1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6

 
Merci à Maryvonne pour sa proposition (voir le post d’avant-hier) : Les femmes. Elle gagne un prix exceptionnel : un week-end à Villeurbanne.

On aurait pu proposer La the nana, et sans doute plusieurs autres chanson de Léo Ferré. Ma réponse subjective : la chanson la plus sexiste de Ferré est Jolie môme.

Extraits :
« T’ es qu’une vamp, qu’on éteint, comme une lampe, au matin », ou encore « T’es qu’une chose de la vie qu’on arrose qu’on oublie », je vous en passe et des plus salées. Écoutez plutôt, et pour changer de Léo, je vous ai mis une version par Juliette Gréco.

3 réflexions sur « La chose de la vie qu’on oublie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s