Quand la RATP invalide les chansons

Lieux impossibles ou imaginaires – 2/5
1 – 2 – 3 – 45

Continuons les lieux imaginaires. D’abord une petite devinette : des chansons sur des lieux imaginaires, on en trouve plein assez facilement. Mais elles donnent rarement le moyen de se rendre effectivement dans le lieu qu’elles prétendent décrire. Quelle chanson fait ça ? Je vous aide à trouver ma solution (mais il y en a sans doute plein d’autres) : un petit pas sur la gauche, un sur la droite, les mains sur les hanches… Solution demain.

Le poinçonneur des Lilas ne concerne pas vraiment un lieu imaginaire, mais plutôt un lieu impossible. Gainsbourg nous dit « Pour Invalides, changez à Opéra ». Prenez un plan du métro de Paris. Si vous êtes aux Lilas (Porte des Lilas ou Mairie des Lilas, peu importe), et que vous voulez aller à Invalides, impossible de changer à Opéra : cette station ne se trouve ni sur la ligne 11 ni sur la 3bis. Même problème pour « Arts et Métiers », qui est certes « direct », mais pas « par Levallois ». L’intelligence de Gainsbourg se serait-elle décontractée ? Impossible, on a déjà vu qu’il maitrisait le l’obscur jargon du polytechnicien (ici et ici). Quel est ce mystère ? Tout simplement le plan de métro a changé après la chanson. En 1971, l’extension de la ligne 3 (Gallieni – Pont de Levalois, qui passe bien par Opéra) jusqu’à Porte des Lilas est déconnectée du reste de la ligne pour former la minuscule ligne 3bis, seulement 4 stations : Gambetta – Pelleport – Saint-Fargeau – Porte des Lilas. Impossible alors d’aller directement des Lilas à Opéra …

Ci-dessous, une reprise toute récente de notre cher poinçonneur par À voix basse.

Tous les thèmes