Georges

La balade aux jardins actuels, 3

Georges nous emmène, à petits pas, sur son île des Galapagos. Un guide touristique centenaire, pas seulement pour prendre de jolies photos, mais aussi pour connaître les autochtones et leurs pensées. Bon rêve de voyage.

Georges (Vincent Gaffet) extrait de l’album -VOUS- (Les Entêtés Production).

-VOUS-, ce sont ce sont Vincent Gaffet, Mathieu Cervera et Diego Meymarian. Vous retrouverez les différents projets auxquels ils participent (Tram des Balkan, Toccatram, Soléo, Tralala Lovers, -VOUS-) sur leur site. Allez les (re)découvrir sur SoundCloud.

Ah ! Et pour ceux qui se plaignent de tous ces gens qui vident les rayons des supermarchés, qui rendent indisponibles les produits sur le web, qui ne sont pas raisonnables et transmettent les virus… Ah là là les gens du premier album, Coton de Vincent Gaffet.

Tous les thèmes

La tendresse de Bourvil

Main dans la main, joue contre joue 5

À partir d’aujourd’hui, on s’intéresse à un phénomène curieux. La chanson tendre, où l’on se touche délicatement, prend un virage après-guerre. Le premier degré n’est plus de mise, plus de « baisers dans le soir sous les étoiles » comme nous les chantait Rina Ketty. La tendresse se fait didactique, on se justifie, on nous édifie, on nous enseigne la tendresse. Est-ce de la nostalgie ? Ou sont-ce des leçons d’urbanité en ces temps de déferlement du cinéma et d’exode rural ? On est en 1963. Bourvil, La tendresse. Cette chanson est restée très populaire jusqu’aujourd’hui.

Dans la même veine pédagogique, environ dix ans plus tôt (un peu hors-sujet dans la série), La goualante du pauvre Jean par Edith Piaf.

Tous les thèmes

Abouche ta bouche avec ma bouche

Main dans la main, joue contre joue 3

Allons de plus en plus loin: avant-hier poignée de main, hier joue contre joue. Aujourd’hui : Abouche ta bouche avec ma bouche. Parodie d’opérette, par Bétove.

Et puisque c’est comique aujourd’hui, un petit geste intime quoique peu romantique. Juliette, Les doigts dans le nez.

Tous les thèmes

La rose, la bouteille et la poignée de main

Main dans la main, joue contre joue 1

À l’heure des mots affreux, du « geste barrière » et de la « distanciation », Le Jardin explore les chansons qui célèbrent le contact : accolades, bises et bien sûr, cette « pauvre poignée de main… oubliée en chemin ».

Georges Brassens, La rose, la bouteille et la poignée de main.

Tous les thèmes

 

 

Confinement

La cigarette 5bis

Chères lectrices et lecteurs du Jardin,

Si vous êtes fidèles à ce blog depuis longtemps, vous avez remarqué qu’il ne suit que de très loin l’actualité… Ce n’est pas seulement un choix. Mon planning est bien rempli ce qui m’oblige à m’organiser et à préparer mes séries à l’avance pour garder un flux régulier. Par exemple, la série en cours sur la cigarette a été écrite il y a plusieurs semaines. Il se trouve qu’elle convient particulièrement mal à la période : aucun confiné n’a besoin qu’on enfume son appartement, même virtuellement. Alors je vais commettre l’impensable : interrompre une série en cours !!

À partir de demain, il y aura une série surprise, plus adaptée aux circonstances. On reprendra la cigarette plus tard. Ce sera un peu comme une pause clope. Avant d’écraser mon mégot, je fais le point sur les commentaires et propositions des lecteurs. Patrick Hannais de Villeurbanne me propose Nicotine Queen de Dick Annegarn.

Je me demande si Dick Annegarn fait référence à Acid Queen, des Who ? Les deux musiques ont quelques points communs, sans trop se ressembler. Par Tina Turner.

Pierre Delorme me propose Les Gauloises bleues d’Yves Simon.

François m’informe que La cigarette après l’amour est une chanson de Sophie Makhno. Ça m’avait échappé, je viens de découvrir cette autrice-compositrice, merci. Et Bruno me signale d’autres interprétations, notamment celle de Babylon Circus.

Tous les thèmes

Faites-moi pleurer

La balade aux jardins actuels, 2

Rien de tel qu’une balade au jardin pour exacerber les sentiments et « briser l’écorce pour retrouver la peau ». AnneliSe Roche, ou la maturité n’attend pas le nombre des années.

Faites-moi pleurer (AnneliSe Roche) – Luis Roudaut (Guitare)

Au détour du chemin, allez découvrir La prière d’un arbre centenaire, ici.

Tous les thèmes