La noce des infirmes

Handicap et chanson 9

On passe aujourd’hui aux chansons comiques sur le handicap. Certains sujets tabous sont parfois abordés dans la chanson comique avant de faire l’objet de chansons plus sérieuses ou engagées. C’est peut-être quand la société change d’avis : le comique est un espace où peuvent cohabiter les pour, les contre et les sans-avis. On voit ça dans la chanson sur l’homosexualité avec des chansons comiques jusque vers 1970 (Sardou : Le rire du sergent), et puis ensuite un mélange de chansons mettant en avant des stéréotypes érotiques (Rocky Horror Picture Show, Village People, …) et de chansons engagées à partir de Comme ils disent d’Aznavour.

On commence une longue série de chansons comiques sur le handicap avec Raymond Baillet et La noce des infirmes.

Raymond Baillet chante la chanson longtemps après sa création dans une compilation de vieilles chansons. Elle est de Léon Garnier et Lucien Delormel, les paroliers de la grande vedette Paulus, morts respectivement en 1905 et 1899 (ce qui montre au passage que la chanson du jour n’est pas inspirée par les mutilés de la première guerre mondiale comme je l’ai cru au départ).

Tous les thèmes

In the navy

L’homosexualité en chanson 6/15
123456789101112131415

La plupart des chansons des billets précédents abordaient l’homosexualité sous un angle assez grave : homophobie, histoires tragiques, tristes ou absurdes. Il semble qu’il faille remonter aux années 1970 pour trouver des chansons adoptant un angle plus joyeux ou festif. Avant le sida peut-être, ou à une époque plus insouciante tout simplement.

Village people, In the Navy, on est en 1979.

L’histoire du groupe Village People et du clip de In the Navy est assez amusante. Un producteur français habitant New York rencontre un artiste de rue déguisé en indien, et ils ont l’idée de créer un groupe disco d’hommes incarnant divers fantasmes gays inspirés des dessins érotiques de Tom of Finland (un dessinateur spécialisé dans l’homoérotisme). Après les premiers succès, les Village People ont obtenu l’autorisation de l’armée américaine pour tourner le clip de In the Navy sur un vrai vaisseau de guerre avec de vrais soldats. La Navy comptait sur la popularité du groupe pour recruter. À la sortie du clip, il y a eu de nombreuses protestations. Car venant d’un groupe ouvertement gay, des répliques comme « Where can you find pleasure », « They want you as a new recruit »  ou encore « In the navy, come on and join your fellow man » pouvaient apparaître comme ambiguës, et peu conformes aux motivations attendues par le commandement chez les jeunes recrues.

Sinon, Village people, c’est peut-être pas du grand art… On retient surtout les musiques simplettes et les costumes des danseurs. J’avoue quand même apprécier la belle performance vocale du chanteur. Si vous voulez du français, essayez ça. L’artillerie de marine.

Tous les thèmes