La mauvaise réputation

Handicap et chanson 14

La mauvaise réputation de Brassens n’est ni une chanson comique ni une chanson sur le handicap. Tout au plus sur une certaine inadaptation, dont quatre catégories de handicapés sont de fait solidaires : les muets, les cul-de-jatte, les manchots, et les aveugles, bien entendu ! Brassens serait-il précurseur du mouvement punk qui mettait en avant l’inadaptation comme qualité au service d’un pessimisme révolutionnaire ?

Autre allusion au handicap chez le bon Georges, dans La prière, adaptation d’un poème de Francis Jammes. Notez que tous les mots de l’alexandrin « Par ceux qui sont sans pieds, par ceux qui sont sans mains » sont monosyllabes, ce qui lui donne une certaine intensité rythmique.

Tous les thèmes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s