La peinture en bâtiment est-elle un art majeur ?

La chanson, art majeur ou art mineur VIII. Chanson et peinture 4

À force de se casser la tête sur les arts majeurs, on oublie qu’en peinture, il y a aussi les peintres en bâtiment.

Y a toujours un peintre, par Marcel Amont.

Les peintres en bâtiment sont souvent cantonnés à la chanson comique. Bourvil, La Rumba du pinceau (par la fenêtre).

Mon oncle a tout repeint, par Marianne Oswald, une chanson de Jean Nohain.

Bourvil et Marcel Amont sont les seuls chanteurs qui joignent le geste à la parole : ils peignent en même temps qu’ils chantent, bravo.

La figure de l’artiste peintre étant plutôt positive, lorsqu’un ex-peintre tourne mal, on s’imagine qu’il ne pouvait être peintre qu’en bâtiment… Tout en prenant quelques précautions pour ne pas heurter cette noble profession. Voir la chanson Il travaille au pinceau, de Georgius, « l’amuseur public numéro 1 ». On en est 1938.

Tous les thèmes

 

Marianne Oswald

L’énigme de l’été 2018, 5/63
123456789
10111213141516171819
20212223242526272829
30313233343536373839
40414243444546474849
50515253545556575859
60616263

C’est la série d’été du Jardin aux Chansons. Je vous rappelle qu’on cherche ce qui se cache derrière 62 chansons… Aujourd’hui, La grasse matinée, par Marianne Oswald.

Vous trouvez que Marianne Oswald a un accent ? Effectivement, elle était alsacienne, fut envoyée dans un orphelinat à Munich pendant la première guerre mondiale et a commencé sa carrière en Allemagne. Ses chansons d’avant-guerre sont très novatrices et préfigurent le style « rive gauche » (dont on parlera plus tard dans l’énigme…).

Tous les thèmes