Une bien triste bamba

Paralipomènes 16/67
(la série qui revient en 68 billets sur les 44 premiers thèmes du blog)
123456789
101112131415161717bis1819
20212223242526272829
30313233343536373839
40414243444546474849
50515253545556575859
6061626364656667

Dans la dixième série du blog, consacrée au mot « société » en chanson, je vous disais que Pierre Billon, parolier de J’ai oublié de vivre,  était lié à une devinette non-résolue du blog. Il s’agissait de trouver une chanson française qui cite nommément Eddie Van Halen, célèbre guitariste de hard rock. Je vous ai reposé la question il y a quelques jours (ici) à, le jour tant attendu de la réponse est enfin venu ! Bravo à Michael, célèbre hackeur, qui a trouvé la réponse grâce à une requête google particulièrement rusée (essayez pour voir, c’est vraiment pas simple de trouver la réponse avec une requête google basique).

La réponse du jour, c’est du super lourd les gars, appréciez cette chanson à sa juste valeur. Ce que je préfère, ce sont toutes les références au solfège, mais chacun y trouvera son miel. La bamba triste, de Pierre Billon.

Sinon, on comparait dans la série le mot « société » au mot « système », mais on ne donnait pas de chanson avec le mot « système ». Il n’est pas si simple d’en trouver. Il y a Paradoxal système de Laurent Voulzy, mais là je parle de chanson un peu politique. Il y a donc Ça fait d’excellents Français qui nous dit : « La République, c’est encore le meilleur des systèmes ici-bas ». Je vous l’ai passée dans la série sur le comique troupier, ici. Mais il y a au moins une autre chanson qui parle du « système ». Je vous laisse jusqu’à demain pour chercher. Ça doit pas être si compliqué maintenant que tout le monde est contre le Système (un indice : allez voir du côté des chanteurs de droite).

Tous les thèmes

 

Petite fugue, grands malentendus

Paralipomènes 4/67
(la série qui revient en 68 billets sur les 44 premiers thèmes du blog)
123456789
101112131415161717bis1819
20212223242526272829
30313233343536373839
40414243444546474849
50515253545556575859
6061626364656667

Le troisième thème abordé par le Jardin était la place de Jean-Sébastien Bach dans la chanson, ou disons dans la musique populaire. On notait les similitudes entre la musique de Bach et les solos du guitariste de hard rock Eddie Van Halen (ici). Et j’avais posé une devinette : quelle chanson française cite nommément Van Halen ? Personne n’a trouvé, et je n’ai pas encore donné la solution ! Je ne vous donne pas la réponse tout de suite, il vous reste quelques jours pour trouver, réponse le 11 juillet prochain, restez en ligne.

Pour revenir à Bach, le billet consacré à La petite fugue de Maxime Le Forestier a donné lieu à quelques malentendus dans des discussions ultérieures sur Facebook. Quand j’ai évoqué la « froideur » de la musique de Bach, ça n’était pas du tout mon jugement sur sa musique, je m’en serais bien gardé. C’était plutôt le constat d’une opinion implicitement partagée faisant partie d’un « mythe Bach » assez répandu.

Et la musique qui sert de support à la chanson de Maxime Le Forestier, c’est
Prélude et fugue N° 11 en F Maj BWV 856 (merci à Marie sur Facebook pour l’info). Ça n’est pas si évident, mais effectivement, le prélude ressemble à la chanson de Le Forestier. Ici joué par Sviatoslav Richter.

Tous les thèmes

 

Bach précurseur du métal ?

J.-S. Bach dans la chanson – 4/5
1 – 2 – 3 – 4 – 5

J’ai dit hier que Bach était l’un des moins chantant de nos grands compositeurs classiques. Je voulais dire que tout le monde peut siffloter un petit air de Mozart, de Beethoven, de Chopin ou de Brahms, parfois sans trop le savoir, ou en croyant que c’est une chanson de Serge Gainsbourg. Mais de Bach ? Peut-être le début de Toccata et fugue en ré mineur, BWV 565. Les plus mélomanes des geeks-de-moins-50-ans se risqueront au thème de l’Offrande musicale (on verra pourquoi dans une série consacrée à la chanson chez les geeks).  Le Prélude en Do majeur par lequel on a commencé cette série, on le reconnait, mais de là à le chanter, essayez pour voir, ça n’est pas commode.

Donc, si Bach n’est pas très « chanson », peut-être est-il très « rock » ? Oui, bien sûr. La parenté de Bach avec certains musiciens de hard rock a été mainte fois notée. Par exemple, le guitariste Eddie van Halen et son célèbre solo Eruption, qui a fait date pour sa technicité. La parenté est soulignée dans la première vidéo. La deuxième donne le solo en entier, préparez vous à 10 minutes de son brut. Van Halen s’inspire-t-il de Bach, ou ayant fait face aux mêmes contraintes, est-il parvenu aux mêmes solutions ? Débat ouvert, avis aux musicologues.

Et une petite devinette : qui pourrait donner une chanson française qui cite le nom du guitariste Van Halen ? Ça existe, mais la solution sera donné bien plus tard quand on fera une petite série sur le solfège… (Solution : ici !)

 

Tous les thèmes