Goya bis

La chanson, art majeur ou art mineur VIII. Chanson et peinture 3bis

Sur Facebook, Floréal Melgar écrit à propos de Goya :

Chaque fois qu’il est question de cet artiste, je ne peux m’empêcher de penser à cet extrait du livre de notre ami René Troin « Chantier Schéhérazade », dans lequel il évoque avec beaucoup d’humour des chanteurs de la période yé-yé. Dans l’extrait en question, René évoque Jean-Jacques Debout invité dans une émission de télévision animée par Albert Raisner :

« Evidemment, Albert Raisner ne le rata pas. A l’occasion du baptême télévisuel du jeune chanteur, il le cueillit ainsi : “Jean-Jacques, je suis heureux de te recevoir sur le plateau d’Age tendre et tête… Debout… de bois!”. Tout près de là, dissimulée, mais plus pour très longtemps, dans le public tassé sur les gradins, une jeune et jolie inconnue, mais plus pour très longtemps, sourit avec un rien de commisération à la commissure des lèvres. Elle s’appelait Chantal Cézanne mais venait, l’après-midi même, de se rebaptiser Goya, son manager l’ayant persuadée qu’on ne réussit pas dans la chanson avec un nom de peintre.

Cette bonne blague est sans doute apocryphe, mais Jean-Jacques Debout est bien passé à Âge tendre et tête de bois, l’émission d’Albert Raisner, la preuve ici !

Tous les thèmes