Lorsque Carlos paraît

Incroyable mais vrai – 4/6
1 – 2 – 3 – 4 – 56 

Restent en lice :

Les chanteurs (par ordre alphabétique) :
– Didier Bourdon
– Carlos
– Charles Trenet

Les chansons (par ordre de longueur du résumé) :
– Une chanson ouvertement antisémite
– Une chanson qui demande que tous les immigrés chinois rentrent dans leur pays
– Une chanson pour enfants qui fait (presque) explicitement la promotion du tourisme sexuel

Réglons le cas du tourisme sexuel. Comme c’est une chanson pour enfants, vous étiez nombreux à soupçonner Carlos, de son vrai nom Yvan-Chrysostome Dolto, fils de la célèbre psychanalyste Françoise Dolto. Luc, internaute de Villeurbanne, propose sur mon compte facebook Tout nu et tout bronzé.  Mais comme suggéré par Éric dans un commentaire, Le tirelipimpon est quand-même plus gratiné. Éric signale aussi que plusieurs chansons traditionnelles pour enfants ont, à l’instar des contes, des double-sens sexuels cachés, comme par exemple J’ai descendu dans mon jardin, plus connue pour son refrain « gentil coquelicot … », ou Il court, il court le furet. D’après wikipedia ce point est toutefois controversé, allez voir ici pour vous faire votre opinion.

Mais tout ça est de la petite bière à côté de Carlos ! Écoutez bien les paroles hallucinantes du Tirelipimpon, le passage le moins pire étant probablement « Touche mes castagnettes, moi je toucherai tes ananas »!

Tous les thèmes