Gainsbourg est-il misogyne ?

Féminisme / sexisme 9

On a parlé de Jane Birkin il y a quelques billets, mais qu’en est-il de son mentor Serge Gainsbourg ? Pour instruire son procès en misogynie il y a une difficulté. Son personnage est embrouillé par toutes ses ambiguïtés et provocations. Exemple avec Sois belle et tais-toi. Est-ce une injonction ou la critique de cette injonction ?

Autre exemple, Les femmes ça fait pédé, qui renvoie dos-à-dos des poncifs sur femmes et pédés, manière amusante de montrer leur inanité… tout en les exposant par le menu. Par Régine.

Je vous propose aussi Ronsard 58, chanson revancharde d’homme laid (thème très gainsbourien). Sur le plateau de l’émission Apostrophe. Notez que Guy Béart n’applaudit pas à la fin. La prestation est musicalement assez nulle soit dit en passant.

En conclusion, je risque cette hypothèse : Serge Gainsbourg n’était pas un féministe enragé.

Tous les thèmes

Les femmes, ça fait pédé

L’homosexualité en chanson 7/15
123456789101112131415

Serge Gainsbourg s’est souvent intéressé à l’ambiguïté de genre. Ici, on avait déjà noté que la toute dernière piste de son tout dernier album est une reprise d’une chanson de femme, la célèbre Mon légionnaire. En 1978, il a écrit pour Régine une chanson qui retourne astucieusement toutes sortes de préjugés. On reproche aux pédés d’être efféminés, mais que dire des femmes alors ? Les femmes, ça fait pédé.

 

Tous les thèmes