American Tune

J.-S. Bach dans la chanson 11

On aborde aujourd’hui le Bach subliminal, le Bach prétendu là. On lit un peu partout que Paul Simon s’est inspiré d’une mélodie de Bach pour composer American tune. Par Simon et Garfunkel lors du célèbre concert à Central Park.

Effectivement, il y a une parenté avec un passage de La passion selon Saint-Matthieu. Paul Simon le dit lui-même (je ne retrouve plus où…). C’est vrai que c’est plutôt la classe de s’inspirer de Bach, alors pourquoi s’en cacher.

En fait, la situation est assez complexe parce que Bach lui-même recyclait des mélodies, et puis a été à son tour recyclé dans d’autre compositions classiques. Démêler tout ça dépasse le cadre de mon travail d’amateur. Allez voir sur wikipedia, ici.

Tous les thèmes

American Tune

Paralipomènes 6/67
(la série qui revient en 68 billets sur les 44 premiers thèmes du blog)
123456789
101112131415161717bis1819
20212223242526272829
30313233343536373839
40414243444546474849
50515253545556575859
6061626364656667

Toujours sur une musique de Bach, il y a aussi American Tune de Paul Simon qui ressemble fortement au Choral de la Passion selon saint Matthieu, Bach BWV 244-63 O Haupt voll Blut und Wunden. Écoutez plutôt.

Paul Simon :

Bach:

Vous vous demandez peut-être où je vais chercher tout ça… J’ai péché l’info sur un site incroyable qui recense toutes sortes de reprises et d’emprunts, en particulier à la musique classique : coverinfo.de

Tous les thèmes