Propositions

Le téléphone 18bis/24

Merci à Samantha pour deux propositions. D’abord Té-lé-phone de Philippe Katerine.

Et puis J’ai coupé le téléphone de Françoise Hardy.

Conformément à l’esprit de franche rigolade propre à cette série, je me permets d’ajouter une bonne blague de Benny Hill.

1 – Le téléphone d’Elli & Jacno
2 – Prélude à l’après-midi d’un hygiaphone
2bis – Olga & Adieu Minette
3 – Dans le Bottin
4 – Lizzophone
5 – Téléphone À Téléphone mon bijou
6 – Le téléphone pleure (de rire)
7 – Get off the phone
8 – Babylone 21 29
8bis – Allo
9 – Le standard téléphonique
10 – Ne coupez pas mademoiselle
11 – Telephone de Lady Gaga
12 – Le jeu du téléphone
13 – L’amour au téléphone
14 – Johnny téléphone
15 – Téléphonez moi chérie
15bis – La voix humaine
16 – Phone numbers
17 – Le téléphone sonne
18 – Téléphone-moi
18bis – Propositions
19 – Ring Ring
20 – Appelle mon numéro
21 – When the phone stops ringing
22 – Téléphone-moi
23 – Busy line
24 – Tout va très bien

Tous les thèmes

Rien

Mathématiques et chansons 19

Encore l’ensemble vide aujourd’hui. Gainsbourg a écrit : « Mieux vaut ne penser à rien que ne pas penser du tout », illustrant en chanson la subtile différence entre l’ensemble vide et l’ensemble qui ne contient que l’ensemble vide. Je me souviens de profs de maths insistant sur cette nuance dans la perplexité générale, c’était la queue de la comète des « maths modernes », la grande réforme de l’enseignement des maths opérée à la fin des années 1960 et abandonnée dans les années 1980.

La chanson de Gainsbourg date elle du début des annes 1960. Je me demande si un tel vers aurait pu surgir sans l’écosystème germanopratin, l’ombre portée des Queneau, Vian, de l’Oulipo, etc. Ces petits riens, par Stacey Kent.

Autre version intéressante, par Françoise Hardy.

Tant qu’on y est, Raymond Devos, Parler pour ne rien dire :

1 – Marie Mathématique
2 – Parallèles
3 – Booba, mathématicien du 100-8
4 – Tu fais trop de mathématiques
5 – Seul
6 – Si j’avais un piano
7 – Pourquoi la fatma l’a mis le feu ?
8 – Évariste
9 – Avec moins de clarté que de ferveur
9bis – Le chien du pope
10 – C’est quand qu’on va au pont-aux-ânes ?
11 – Pi
12 – Le théorème de l’électeur médian, l’art majeur et l’art mineur
12bis – Les arbres de Corot
13 – C’est bien ma veine
14 – Trois est un nombre magique
14bis – Great Teacher Issapa
15 – Pas des carrés
16 – Common knowledge
16bis – Everybody knows
17 – La preuve par trois
18 – Un zéro
19 – Rien
20 – New math
21 – Ma thématique
21bis – There a delta for every epsilon
22 – Compter
23 – La prof de math
23bis – L’enfant et les additions
24 – Deux fois deux font quatre
25 – Groupe d’automorphismes des chansons
26 – L’homme orange
27 – Mettre Euclide dans une poubelle
28 – La mémoire et les maths
29 – Lobachevsky
30 – Les valeurs approchées
31 – La vénus mathématique
32 – Mathématiques souterraines
33 – Logarithme 70
34 – Humour tautologique
35 – Quand j’étais petit, je n’étais pas grand
36 – Logical
37 – Permutation circulaire
38 – Contraposée
39 – Je serais pas Mistinguett si j’étais pas comme ça
40 – Les nombres négatifs
41 – Moins deux
42 – 7 est égal à -1 modulo 8
43 – Boby Lapointe, Euclide de la chanson
44 – That’s Mathematics
44bis – Amor Matemático

Tous les thèmes

Cache-cache

Jeu et chanson 6bis/15

Merci à Simon d’avoir déniché un jeu si bien caché qu’il a échappé à mes recherches : cache-cache. Par Mouloudji.

Pauline Croze, Cache-cache.

Françoise Hardy, À cache-cache.

Nadia remarque que la popularité du jeu de cache-cache chez les cachalots est discrètement évoquée dans Comme une sœur de Georges Brassens.

1 – Les échecs
2 – Le jeu générique
3 – Monopoly
3bis – Chanteuses au nom de jeu
4 – Le flipper
5 – Marelle et pile ou face
6 – Le flambeur
6bis – Cache-cache
7 – La partie de bridge
8 – Le jeu de go
9 – La pétanque
9bis – Cache-cache party et go
10 – Question pour un champion
11 – La belote
12 – Le casino
13 – Les jeux vidéos
13bis – Les jeux vidéos (bis)
14 – Poker
15 – Le joujou du pauvre

Tous les thèmes

Message personnel

Michel Berger et Véronique Sanson 4/7
1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 5bis – 67

Épisode 4 : Le pauvre Michel ne s’est pas remis du départ de Véronique et a publié peu après leur rupture l’album Michel Berger (souvent appelé Cœur Brisé à cause de sa pochette).  Je n’y ai pas trouvé de piste très marquante, je vous propose plutôt l’hyper-sentimental Message Personnel, écrit vers la même époque pour Françoise Hardy (le passage parlé est de Françoise Hardy, mais tout le reste, parole et musique, est de Michel Berger).

À propos, une petite énigme : qui pourrait citer une autre chanson dont les paroles sont en deux parties, écrites par deux auteurs différents  ? J’en connais au moins un exemple (où les deux parties sont même séparées par plusieurs siècles…).

Sur sa collaboration avec Michel Berger, Françoise Hardy écrivit :
« Il venait de publier son album, que j’aimais beaucoup, et de produire le premier album de Véronique Sanson […] Ce disque était tellement novateur, qu’en l’écoutant, j’ai eu l’impression que les chanteuses de ma génération et moi-même prenions un sacré coup de vieux ! Travailler avec Michel me semblait donc inespéré. »

Tous les thèmes