Fragson

L’énigme de l’été 2018, 12/63
123456789
10111213141516171819
20212223242526272829
30313233343536373839
40414243444546474849
50515253545556575859
60616263

C’est la série d’été du Jardin aux Chansons. Je vous rappelle qu’on cherche ce qui se cache derrière 62 chansons… Aujourd’hui, Le petit cochon de Fragson.

Vous connaissez le Club 27, qui rassemble toutes les vedettes du rock mortes à l’âge de 27 ans ? Brian Jones, Jimi Hendrix, Janis Joplin, Jim Morrison, Kurt Cobain, et récemment Amy Winehouse. Je propose aujourd’hui la création d’un club encore plus étrange et macabre : le Club 44, qui rassemble les chanteurs tués par leur père à l’âge de 44 ans. C’est le cas de Fragson, vedette des années 1900. Mais y a t-il un autre membre à ce club ? Étrangement, oui : Marvin Gaye, assassiné par son père la veille de ses 45 ans. Coïncidence, mais qui n’a rien à voir avec l’énigme.

Dernière chose sur Fragson : si la plupart de ses chansons sont aujourd’hui oubliées, il a composé un air qui est resté très connu, le refrain de Si tu veux… Margueritte.

Tous les thèmes

Encore un peu de The Who

Quand le rythme devient envahissant 6/6
1 – 2 – 3 – 4 – 56

Pour conclure cette série sur le rythme envahissant, on revient au point de départ de la série : The Who, et son batteur Keith Moon. Lorsque Mick Jagger s’est retrouvé en prison pour une sombre affaire de stupéfiants, quelques artistes publièrent pour le soutenir des reprises des Stones. The Who se fendit d’une version très spéciale d’Under My Thumb, chanson qu’on a déjà rencontrée dans ce blog dans notre série sur le féminisme et le sexisme, ici.
Alors que la version originale tient debout par le contraste entre l’ostinato entêtant du marimba de Brian Jones et le chant syncopé de Mick Jagger, la version de The Who sonne un peu amateur et se tient tout entière par la batterie littéralement hors de contrôle de ce cher Keith… On notera aussi le traitement très spécial des chœurs, une autre spécificité de The Who, dont on reparlera quand j’y aurai compris quelque chose. Tout ça donne un je ne sais quoi de frais et d’humoristique à cette version.

Pour comparer, l’original des Stones :

Cette série vous a plu ? On en reparle :
George Kollias, batteur virtuose

 

Tous les thèmes