Serge Rezvani

La chanson, art majeur ou art mineur VIII. Chanson et peinture 14/17

On s’attaque maintenant à ces artistes qui ont touché à la fois à la peinture et à la chanson. Je n’en ai pas trouvé au sommet de la gloire dans les deux domaines, pas de Brueghel-Brassens, pas de Brel-Goya, pas de Warhol-Dylan. Pas même de Kandinsky-Ligeti. Comme artiste reconnu dans les deux arts, je propose toutefois Serge Rezvani, peintre et auteur de chansons. Vous pouvez découvrir ses peintures et ses chansons sur un beau site web qui lui est consacré, ici et .

Je vous ai choisi une chanson moins connue que son tube (Le tourbillon) : Ma ligne de chance, dans Pierrot le fou, film de Jean-Luc Godard. Par Anna Karina et Jean-Paul Belmondo.

Jeanne Moreau disait à propos de Rezvani, dans l’émission Tour de Chant, le 26 novembre 2017 :
L’écriture de ses chansons est très simple, mais en même temps, c’est pas bête. En général, on confond la simplicité et la bêtise. Là, c’est pas intellectuel, mais c’est pas sot.

1 – Pourquoy n’aura mon langage, son or et ses douces fleurs ?
2 – Être Dieu
3 – Brel à Gauguin
4 – Goya et la chanson
4bis – Goya bis
5 – La peinture en bâtiment est-elle un art majeur ?
6 – Figure mythique du peintre
7 – Van Gogh, peintre par excellence de la chanson
8 – Autres personnages de peintres
9 – Les arbres de Corot
10 – Regard impressioniste
11 – La Joconde
12 – Nicolas Schöffer
13 – Ekphrasis
14 – Serge Rezvani
15 – Nino Ferrer
16 – Mick Micheyl
17 – Serge Gainsbourg

Tous les thèmes

Ekphrasis

La chanson, art majeur ou art mineur VIII. Chanson et peinture 13/17

La description d’un tableau en chanson est un exercice de style, variante de ce qu’on appelle en littérature l’ekphrasis. On en a vu un exemple il y a quatre jours avec Goya et Leprest. Autre exemple : Les amants de Chagall, de Philippe Forcioli, à qui je décerne le titre de meilleur chanteur sur la peinture (cf ses autres chansons à venir dans la série).

Ou encore Le petit oiseau bleu, de Gilbert Laffaille.

Un oiseau bleu, serait-ce une chanson prophétique sur twitter ? Ou alors une réminiscence d’un célèbre duo ? Brassens et Trenet, Vous êtes jolie.

1 – Pourquoy n’aura mon langage, son or et ses douces fleurs ?
2 – Être Dieu
3 – Brel à Gauguin
4 – Goya et la chanson
4bis – Goya bis
5 – La peinture en bâtiment est-elle un art majeur ?
6 – Figure mythique du peintre
7 – Van Gogh, peintre par excellence de la chanson
8 – Autres personnages de peintres
9 – Les arbres de Corot
10 – Regard impressioniste
11 – La Joconde
12 – Nicolas Schöffer
13 – Ekphrasis
14 – Serge Rezvani
15 – Nino Ferrer
16 – Mick Micheyl
17 – Serge Gainsbourg

Tous les thèmes

Figure mythique du peintre

La chanson, art majeur ou art mineur VIII. Chanson et peinture 6/17

Le « peintre » est l’un des multiples mythes qui peuplent la chanson, l’un de ses personnages conventionnels qui dispensent l’auteur d’explications, à l’instar du « gitan » ou de la « putain » auxquels on a déjà consacré des séries (ici et ). Un peintre à Montmartre, tout le monde comprend : artiste maudit qui hante les bistrots, génie bavard qui peint des croûtes, meurt de faim (mais pas de soif) et qui sera plus tard millionnaire, rassasié d’académie, désabusé, regrettera bien le temps d’avant où il ne mangeait qu’un jour sur deux, etc.

La taverne d’Attilio, par Félix Marten, sur des paroles de Bernard Dimey.

La bohême, par le Trio Esperança.

Pour en savoir plus sur ce qu’est vraiment la « bohème », je vous recommande la lecture d’un texte de Jean-Didier Wagneur, ici. Vous apprendrez que ce mythe est précisément daté : il remonte à un ouvrage d’Henry Murger, Scènes de la Bohème, paru en 1842 et dont l’adaptation au théâtre remporta un grand succès. Puccini en tirera un opéra joué très souvent jusqu’aujourd’hui. Au départ, la bohème était surtout littéraire, puis elle a glissé vers la peinture. J’en reviens à une vieille marotte, selon laquelle dans le grand écosystème des mythes, idée toutes faites, etc, la chanson est en bout de circuit, plus « robinet » que « source », voir la série sur les expressions toutes faites en chanson, ici.

En bon auteur de chanson, Yvan Dautin puise au poncif sans s’y vautrer. Les mains dans les poches sous les yeux. Notez que le titre combine deux expressions toute faites, petit jeu auquel un certain Georges Brassens excellait, voir ici.

1 – Pourquoy n’aura mon langage, son or et ses douces fleurs ?
2 – Être Dieu
3 – Brel à Gauguin
4 – Goya et la chanson
4bis – Goya bis
5 – La peinture en bâtiment est-elle un art majeur ?
6 – Figure mythique du peintre
7 – Van Gogh, peintre par excellence de la chanson
8 – Autres personnages de peintres
9 – Les arbres de Corot
10 – Regard impressioniste
11 – La Joconde
12 – Nicolas Schöffer
13 – Ekphrasis
14 – Serge Rezvani
15 – Nino Ferrer
16 – Mick Micheyl
17 – Serge Gainsbourg

Tous les thèmes

Les astuces de tonton Georges

Les chansons courtes, 5/13
1234567891011121313bis

Quand une chanson est trop courte, ce bon Georges Brassens qui excellait plutôt dans le texte interminable usait d’une astuce toute simple : chanter la fin deux fois de suite pour rallonger un peu la sauce. Sans ça, Philistins dépasserait à peine la minute.

Philistins, poème de Jean Richepin.

Tous les thèmes

Les copains d’abord (à vélo !)

Les copains d’abord (à vélo !)

Le Jardin aux Chansons fait sa rentrée ce matin, et pour une fois, c’est mézigue qui s’y colle avec une vidéo exclusive. On passe aux choses sérieuses demain. Et surtout, prudence à vélo !

Les copains d’abord, chanson de Georges Brassens, interprétée par un internaute de Villeurbanne.

Tous les thèmes

 

 

Paul Fort

La chanson, art majeur ou art mineur VII. Été 2019, chaque jour un poète, 31/68
12345678910
111212bis1314151617181920
21222324252627282930
31323334353637383940
41424344454647484950
51525354555657585960
6162636465666768

C’est l’été 2019, chaque jour un poète. Aujourd’hui Paul Fort, né en 1872.

Paul Fort est le poète le plus souvent mis en musique par Georges Brassens. Pour changer un peu, Alain Barrière nous chante La reine et le roi.

Tous les thèmes

Jean Richepin

La chanson, art majeur ou art mineur VII. Été 2019, chaque jour un poète, 26/68
12345678910
111212bis1314151617181920
21222324252627282930
31323334353637383940
41424344454647484950
51525354555657585960
6162636465666768

C’est l’été 2019, chaque jour un poète. Aujourd’hui, Jean Richepin né en 1849. Georges Brassens a mis en musique Les oiseaux de passage, en ne gardant que la moitié environ du texte original. Rémo Gary rétablit le texte intégral.

La version de Georges Brassens, par Dominique Lamour.

Tous les thèmes

Gustave Nadaud

La chanson, art majeur ou art mineur VII. Été 2019, chaque jour un poète, 20/68
12345678910
111212bis1314151617181920
21222324252627282930
31323334353637383940
41424344454647484950
51525354555657585960
6162636465666768

C’est l’été 2019, chaque jour un poète. Aujourd’hui Gustave Nadaud, né en 1820.

Georges Brassens nous chante Le roi boiteux.

Je crois qu’il y a une version de Serge Lama, mais impossible de la trouver, help.

Tous les thèmes

Alphonse de Lamartine

La chanson, art majeur ou art mineur VII. Été 2019, chaque jour un poète, 15/68
12345678910
111212bis1314151617181920
21222324252627282930
31323334353637383940
41424344454647484950
51525354555657585960
6162636465666768

C’est l’été 2019, chaque jour un poète. En ce jour de fête nationale, le seule poète qui se soit jamais présenté aux élections présidentielles, Alphonse de Lamartine, né en 1790.

Georges Brassens nous chante Pensées des morts.

Alphonse de Lamartine inaugure le grand siècle romantique, dans lequel on va rester une bonne partie de l’été. Adieu poètes du moyen-âge, de la renaissance, classiques, précieux… Je n’ai trouvé aucune mise en chanson un peu moderne de François de Malherbe ou d’André Chénier, mais qu’est-ce qu’ils fichaient à Saint-Germain des Prés en 1950 tous nos poètes-chanteurs ? Il y a pourtant à faire…

Toujours ce souvenir m’attendrit et me touche,
Quand lui-même, appliquant la flûte sur ma bouche,
Riant et m’asseyant sur lui, près de son cœur,
M’appelant son rival et déjà son vainqueur.
Il façonnait ma lèvre inhabile et peu sûre
À souffler une haleine harmonieuse et pure

André Chénier.

Tous les thèmes

Gérard Manset

La chanson, art majeur ou art mineur VI. Musique classique, chanson, et réciproquement, 18/18
123456789101112131415161718

Nous voilà au terme de cette série sur la musique classique et la chanson, et plus ou moins au terme de notre réflexion sur le thème de l’année, la chanson art majeur ou mineur. Il y aura encore une longue série d’été sur les poètes mis en musique, mais sans explication particulière ni théorie fumeuse (si je trouve le temps de la préparer cette fichue série)…

Comme promis au début de l’année, il n’y a pas la réponse. Vous ne saurez pas si la chanson est un art majeur ou mineur, débrouillez-vous tout seul si vous y tenez. Et pensez bien à me la dire la réponse, je la ferai suivre très volontiers ! Rappelons que la question vient à l’origine de l’altercation entre Gainsbourg et Béart. Situation étrange, puisque le partisan de la chanson-art-mineur est l’un des plus éminents représentants de la chanson. Mais certains vont bien plus loin que Gainsbourg dans le dénigrement de leur art, dénigrement qui confine au déni tout court. Extraits de l’interview de Gérard Manset par Hélène Hazéra, le 13 janvier 2017 (en réécoute ici). À propos de la chanson :

À part Charles Trenet et des gens comme Brassens, et des poètes genre peintres du dimanche de la rime, à part ça, je trouve pas ça très respectable. 

Un peu plus loin dans l’émission :

HZ : J’espère que vous ne prenez pas ça pour une insulte, mais vous êtes dans la chanson poétique, sauf que, à la différence d’une certaine chanson qu’on a entendue à Saint-Germain des Prés où la mélodie commençait à être vraiment extrêmement plate, pour vous la musique, c’est plus que la moitié de la chanson.

GM : Écoutez, je suis très peiné d’être obligé de revenir là-dessus, je ne suis pas un chanteur, et je ne suis pas dans la chanson, chanson quelle qu’elle soit, de quelque nature que ce soit. Je suis un compositeur, je suis contraint de chanter ce que je compose. Chanter, oui je chante, c’est pas parce que je chante que je suis un chanteur.

HZ : Vous écrivez des textes aussi.

GM : Oui, je suis un artiste.

À la fin de l’entretien : « Si j’avais à me rattacher à quelqu’un, ce serait toujours Charles Trenet ».

Je vous passe le plus grand succès de Gérard Manset, Il voyage en solitaire. Attention, ce n’est pas du tout de la chanson. Tout en se rattachant à Charles Trenet. Mais oui bien sûr.

Encore une. Animal, on est mal, de Gérard Manset.

 

Une dernière chanson, Un p’tit air, paroles d’Albert Willemetz, musique de Mireille. Contient une définition de la chanson :

Un p’tit air
Avec des paroles pas bien méchantes
Un p’tit air
Avec une musique pas trop savante
Un p’tit air
Qu’on peut siffler comme un Vittel menthe
Un p’tit air tralalalalère
Un p’tit air po po po
Un p’tit air ha ha !
Un p’tit air

Par Maurice Chevalier :

Tous les thèmes