One of us

Handicap et chanson 5

L’univers des « monstres », exhibés autrefois dans les baraques de foire ou les cirques, est représenté dans le film Freaks (La parade monstrueuse en français), en 1932. Je vous passe la chanson à boire Gooble gobble, one of us, chantée lors du diner de mariage du richissime lilliputien Hans avec la belle trapéziste Cléopâtre. Cette dernière aime en fait Hercule, le monsieur Muscle du cirque et n’épouse Hans que pour son argent. Elle est admise dans la confrérie des monstres, ce qui est un grand honneur qu’elle dédaigne pour subir à la fin du film une terrible vengeance.

Amis musicologues, vous noterez que la chanson est sur une seule note, exemple unique à ma connaissance. Gobble veut dire quelque chose comme glouglou.

La supposée « confrérie des monstres » est évidemment en contradiction flagrante avec la grande diversité des handicaps représentés dans Freaks. Quoi de commun entre Johnny Eck, l’homme sans jambe qui marche sur ses mains sur la table du banquet, qui a appris à lire à l’âge de 4 ans et donnait des sermons au temple, et Schlitzie le jeune microcéphale incapable de parler à cause de son retard mental ? Ce dernier a inspiré une chanson aux Ramones, Pinhead (= tête d’épingle).

Tous les thèmes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s