Pierre Delanoë galactique

Pierre Delanoë, parolier géopolitique 8/8
12344bis5678

Lorsque les pays ne suffisaient plus, Pierre Delanoë mettait en scène les empires ou les continents. Et lorsque ceux-ci devenaient trop étroits pour sa vision, il invoquait la Terre, les étoiles, ou Dieu tout simplement. La ballade des gens heureux, par Gérard Lenorman.

Bon, et au delà du soleil et des étoiles, qu’y a-t-il ? La galaxie, attaquée par les infâmes suppôts de Véga. Heureusement, Goldorak veille sur nous. Mais au fait, qui a écrit les paroles de la chanson de Goldorak ? Je vous laisse deviner… Et bravo pour vos 5000 chansons monsieur Delanoë, total respect. Mais je passerai les 4983 qui restent plus tard. Goldorak, par Noam.

Vous entendez un léger accent ? C’est normal, Noam était un tout jeune chanteur israélien. Il paraît en plus qu’il était grippé le jour de l’enregistrement.

La présente série s’appuyait surtout les tubes les plus connus écrits par Delanoë. Pour découvrir des chansons moins célèbres, meilleures diront certains, je recommande l’émission que lui a consacré Philippe Meyer, le 4 octobre 2014, en réécoute sur le site de France Inter, ici. Et puisqu’on parle de Philippe Meyer, une petite chanson hôn, sur des paroles de Pierre Delanoë : L’été indien, repris par Cazoul.

Tous les thèmes

Tout s’emberlificote

L’énigme HM – 3/5
1 – 2 – 3 – 45

Voilà la dernière chanson de l’énigme. On a entendu Saturne de Brassens, puis un grand classique de la variété russe, les célèbres Nuits de Moscou. Peut-être tout va-t-il se clarifier avec la troisième chanson ?  Va-t-elle soudain faire jaillir le lien mystérieux entre les deux précédentes ? J’en doute, et je coupe court aux plus fumeuses théories du complot : non, Brassens n’avait pas de sang radioactif (bien qu’il fût une sorte de super-héros). Et oui, Spider Man et Saturne, ça commence par « S ». Mais pas les Nuits de Moscou, même traduit en bulgare. La vidéo dure presque deux heures, mais on ne s’intéresse qu’au générique.

Quel rapport entre les 3 chansons non de pas-dieu ?!?

Sinon, le générique est chanté par un chanteur québecois que je n’ai pas retrouvé. Il y a une autre version moins connue, par un chanteur israélien, Noam, spécialisé dans les génériques de dessins animés (il est surtout connu pour celui de Goldorak).

 

Tous les thèmes