Les routard bis

Les cultures soixante-huitardes 4bis

Sur Facebook, Pierre Delorme me signale que le thème du voyage était très à la mode au milieu des années 1960. Par exemple, Antoine a chanté pas moins de trois chansons autour du thème : Une autre autoroute, Autoroute européenne n°4 et Je reprends la route demain (qui insiste sur les raisons de partir plutôt que sur les agréments du voyage lui-même….) :

Tous les thèmes

Gérard Lambert

L’énigme JB 4/5
12345

Bravo à Pierre C., internaute de la Barbade, qui a le premier trouvé la réponse à l’énigme (voir dans les commentaires). S’il pouvait m’obtenir une interview avec sa compatriote Rihanna, ça m’arrangerait beaucoup pour faire buzzer un peu…

Quatrième et dernier volet de l’énigme pour ceux qui voudraient encore chercher : il faut trouver le lien entre Cabrel, Lavilliers, Capdevielle, et donc Renaud. Pas compliqué pour ceux qui connaissent bien Renaud !
Les aventures de Gérard Lambert, version banlieusarde du Petit Prince.

Le clip, c’est des extraits du dessin animé Akira.

Tous les thèmes

C’est pas l’homme qui prend la mer

L’énigme VF 6/9
123455bis6789

Le premier volet de l’énigme, c’était une chanson de Brassens chantée par Renaud, le sixième volet, c’est une chanson de Renaud chanté par le collectif « La bande à Renaud ». Et puis, au troisième volet, on a eu une chanson de Dick Annegarn chantée par le collectif Sol en Si, totalement disjoint de la Bande à Renaud.  Hum… 3 et 3 font 6… Y aurait-il là-dessous quelque diablerie mathématique ? Vérifions vite les décimales du nombre d’or à tout hasard…

Tous les thèmes

Plus de patrons

L’énigme VF 4/9
123455bis6789

Grand jour : c’est aujourd’hui le 277è post du blog, et je réalise que j’ai pas encore mis une seule chanson du plus ancien et vénérable maître de la chanson française : Aristide Bruant ! Oubli réparé. Plus de patrons, de Bruant, chanté par Marc Ogeret.

Vous avez remarqué le mot « latronspem » dans la chanson ? Je crains qu’il ne soit pas dans le dico… C’est du loucherbem, l’argot des bouchers de Paris au XIXè siècle. Pour dire un mot en loucherbem, il faut d’abord enlever la première lettre du mot, et la remplacer par « L ». Par exemple, Boucher donne Loucher. Ensuite, la première lettre qu’on a enlevé (le « B » donc), on la remet à la fin du mot : loucherb. Ensuite, on rajoute un suffixe quelconque, par exemple « em » : « boucher » se dit donc « loucherbem ». L’argot loucherbem servait surtout a échanger rapidement quelques information sans être compris d’un client ou d’un policier.

Sur le même modèle, « patron » se dit  « latronspem », utilisé dans la chanson. Les expressions « partir en loucedé » ou le mot « loufoque » veulent respectivement dire « partir en douce » et « fou » en loucherbem, ce sont les seuls cas que je connaisse passés dans le langage courant. Si vous écoutez Bruant, vous trouverez d’autres exemple, bonne pêche (pardon, bonne lêchepuche)… Et maintenant, si on vous parle du lardinjok aux lansonchups, vous saurez ce que c’est.

Ouh la, je parle, je parle, je vais finir par donner la solution de l’énigme… Je vous rappelle qu’on cherche le lien secret entre toutes les chansons de la série.

Tous les thèmes

Ils sont le morse

Parodies 3/6
1 – 2 – 3 – 3bis – 4 – 5 – 5bis6

Dans un ancien post de ce blog, on se demandait si les Beatles étaient vraiment « le morse » (ici). « Morse » (une sorte de phoque avec de longues dents) se dit en anglais « walrus », il s’agissait donc d’une allusion à I am the walrus des Beatles. On en passe aujourd’hui une  version légèrement parodique, par Jim Carrey qu’on connait mieux comme acteur dans des comédies américaines. C’est réjouissant de le voir s’amuser comme un fou (il s’excuse de ses aigus, fait l’Anglais vers 2:15, le tout assaisonné de grimaces). On notera l’autodérision de George Martin, le fameux  « 5è Beatles », à qui on doit les arrangements d’origine, et qui dirige ici l’orchestre.

 

Évidemment, un morceau « poétique-psychédélique-génial » comme I am the walrus, ne pouvait pas échapper au tribunal Zappatiste.  Petite parodie par Frank Zappa, avec en guest-star un véritable morse en peluche. Au fait, pour ceux qui ne le connaîtrait pas, Zappa, c’est le moustachu qui bat la mesure au début de la vidéo.

 

I am the walrus a fait couler beaucoup d’encre, notamment en raison de ses paroles énigmatiques (voir ici). La chanson s’inspire paraît-il du poème de Lewis Carroll, Le Morse et le Charpentier. En chanson :


Tous les thèmes

À l’intérieur du rock

Les péchés originels du rock français 7/8
1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 78

Il a fallu un peu de temps pour que le rock soit pris au sérieux en France. Un exemple qui combine prophétiquement rock et musique électronique : Psyche Rock de Pierre Henry et Michel Colombier en 1967.

 

Aux États-Unis aussi évidemment, les meilleurs musiciens se rendent compte qu’il se passe quelque chose avec le rock. Un document extraordinaire de 1967 (encore), Inside Pop, The Rock Revolution, de Leonard Bernstein, grand compositeur et chef d’orchestre. Il dit par exemple  à 10′ :
________________________
Never Forget that this new music employs a highly limited musical vocabulary. Limited harmonically, rythmically, and melodically. But within a restricted language, all these new adventures are simply extraordinary.
________________________

 

Tous les thèmes

Nos enchanteurs

Un petit tour dans les autres blogs 6/6
1 – 2 – 3 – 4 – 56

Pour notre dernière visite de blog, on rend visite à Nos enchanteurs, un site qui se présente comme « le quotidien de la chanson », très fourni et à l’aspect tout à fait professionnel (si leur webmestre veut bien s’occuper de mon pauvre petit blog, qu’il se signale, je lui donnerai la réponse à quelques énigmes en échange). Le site propose entre autre une chanson par jour, sans avoir peur de mélanger de la chanson à texte à de la variété. Les chansons d’aujourd’hui sont à l’honneur. Le jour ou vous cliquerez sur le lien, je ne sais pas quelle chanson il y aura, c’est donc chanson surprise pour aujourd’hui (et toutes les fois où j’ai été voir, c’était une bonne surprise) !


Ici 

Tous les thèmes