Putain de metier

Putain de métier 9/11
1234567891010bis11

Peut-on sérieusement présenter le plus vieux métier de monde comme tout simplement agréable, dans un couplet en apparence dénué de toute ironie ? Ricet Barrier ose, mais après un premier couplet assez surprenant, on comprend où il voulait en venir avec son billard à trois bandes : célébrer la putain, pour en faire l’égale du curé, et finalement, dans un syncrétisme délirant dresser son auto-portrait de baladin (« moitié putain, moitié curé », belle définition, en tout cas Patrick Sébastien adore). Tout ceci est finalement assez proche des conceptions de Barbara déjà vues il y a quelques jours.

D’ailleurs, j’y pense, est-on bien certain que putain est « le plus vieux métier du monde » ? Dans les profondeurs de la préhistoire, il devait bien y avoir des sortes de chanteurs et des sortes de curés, qui étaient peut-être les mêmes en plus…

Par Ricet Barier, Putain de métier.

Explication de texte : « Joindre l’utile à l’agréable » = agréable au client et utile au maquereau. Et puis le public frappe bien bien dans les mains sur les temps 2 et 4, assez rare en France pour être signalé (ou alors je me suis décalé ?).

Tous les thèmes

Oblitérées

Les secrétaires 2/4
1234

La secrétaire est la représentante la plus visible de la bureaucratie, particulièrement dans les administrations. Exemple dans La dame de Ris-Orangis, du regretté Ricet Barrier.

Vous avez remarqué, il y a encore de la musique figurative dans cette chanson (voir le post précédent) : on entend très nettement les coups de tampon donnés par cette chère dame, j’ai l’impression que c’est le batteur qui tape un tom avec la paume de sa main. Les sonorités du secrétariat sont donc une source d’inspiration pour les musiciens, il n’y a pas que le vent, l’orage, les cui-cui d’oiseau et les locomotives dans la vie.

Tous les thèmes