Homogénéité du timbre

Ambitus, tessiture et notes extrêmes 5/11
11bis234567891011

Vous avez peut-être remarqué dans les billets précédents : les voix de Guy Marchand, Julien Clerc et Balavoine sont très différentes entre le grave et l’aigu, tandis que celle d’Édouard Khil est plus homogène. Ce dernier était un chanteur classique de formation, l’homogénéité du timbre est un critère esthétique très important dans le chant classique.

On retrouve cette qualité chez une chanteuse comme Édith Piaf qui n’avait pas un ambitus exceptionnel, mais un timbre particulièrement homogène. À l’inverse, un manque total d’homogénéité peut être recherché, comme dans le yodel, où le basculement brusque de la voix de tête à la voix de poitrine est un ornement qui signe le genre. Le yodel pâtit d’une image kitsch, mais au service d’un bon blues, ça peut être pas mal. Blue Yodel No 5, par Gene Autry.

Dans d’autres musiques populaires, ou même dans le rock, les passages brusques tête-poitrine sont utilisés. The Cranberries, Zombie.

Tous les thèmes

Les Don Juan

Nougaro et ses compositeurs 10/15
1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9 – 10 – 11 – 12 – 13 – 1415

Nougaro a beaucoup collaboré avec Michel Legrand. On en a déjà eu un exemple dans ce blog avec Le paradis voir ici. Une autre chanson, Les Don Juan, que  je trouve intéressante parce qu’on n’y reconnait pas du tout la patte très particulière de Legrand, ce qui montre que Legrand sait faire autre chose que du Legrand (enfin je trouve…). On notera la présence de Guy Marchand au saxophone (il est prévu dans une future série car il a fait un peu de chanson).

Tous les thèmes