Les ratés du réveillon

La chanson sexuellement explicite 1

C’est Noël, période tout particulièrement propice à mon business de blogger. Tout le monde s’emmerde à des réveillons bourratifs. Je m’excuse de le dire, mais c’est un fait : les enfants braillent, tonton chiant pérore, la dinde est mal décongelée, la main n’est jamais loin du smartphone… J’imagine mon pauvre lecteur enfermé aux toilettes en train de lire ces lignes sur son iPhone tout neuf à peine déballé du sapin.

Allez, je vous raconte un petit souvenir personnel : lorsque j’écoutais Macha Béranger il y a bien longtemps, elle demandait quelquefois aux automobilistes qui passaient sous la Maison de la Radio de faire un appel de phare, et puis elle disait si elle en voyait. Je vous propose la version 2.0 de cette pratique : si vous lisez ces lignes, mettez un commentaire, ce sera mon cadeau de Noël. Et précisez bien si vous êtes enfermé aux toilettes pendant le réveillon, qu’on rigole un peu.

Moi aussi, j’ai un cadeau de Noël pour mes abonnés. Comme chaque année j’essaye de trouver un thème plus distrayant qu’à l’accoutumée. Cette année, je frappe sous la ceinture : c’est la chanson sexuellement explicite. Je commence soft, mais pour les billets suivants, vérifiez bien qu’il n’y a pas d’enfant dans la pièce. Ils n’ont qu’à jouer avec leurs cadeaux à la fin.

Les ratés de la bagatelle, Patachou

Version sympathique, par les Trois ménestrels.

Tous les thèmes