Aime-moi Emma

Paralipomènes 37

Dans la série sur Verlaine, la vingt-quatrième que j’ai passée, j’essayais de comprendre pourquoi Verlaine est le poète dont le nom est le plus souvent mentionné dans les chansons. Allez donc revoir ça, je crois que j’ai trouvé la réponse. Je voulais profiter de cette série d’été pour remettre une petite chanson citant Verlaine, mais j’en ai trouvé tellement que j’ai décidé de refaire une série sur ce thème, restez bien en ligne, je la passerai un de ces jours (et enrichissez ma liste, chaque fois que vous trouvez une chanson qui cite Verlaine, hop, vous me l’envoyez).

En attendant, j’ai trouvé un pastiche de Verlaine, c’est assez rare les pastiches de poètes en chanson (et assez drôle).

Dranem, Aime-moi Emma.

Tous les thèmes

 

Pastille de menthe

Je me souviens … 3/4
1 – 2 – 34

Je me souviens que mon père chantait souvent Tu sens la menthe : « Pétronille, tu sens la menthe, la menthe, la pastille de menthe, la meeeeenthe pastillééééée, entortilléééééée, dans du papier ». J’étais persuadé qu’il s’agissait d’une ancienne publicité, d’une « réclame » comme on disait. Une bêtise qui serait passée sur la TSF, entre Signé Furax et La Famille Duraton. Qui se rappelle avoir jamais entendu parler de la Famille Duraton d’ailleurs… Dites moi, on fera un groupe facebook.

Et puis j’ai appris par hasard que Tu sens la menthe était un tube de 1906, lorsque la mère de mon père avait seulement 2 ou 3 ans. Elle lui a chanté sans doute ce qui même pour elle était une vieille chanson déjà. Peut-être même à moi, quelques fois, mais ça je ne m’en souviens pas. Tu sens la menthe, enregistrement de Dranem de 1907.

 

Tous les thèmes

Le titre du dernier post, c’était juste pour que nous rigolassions

Imparfait du subjonctif 4/5
– 1bis – 2 – 3 – 4 – 5

Encore un peu de comique, avec la regrettée Jacqueline Maillan qui se prend successivement pour Charles Aznavour, Jeanne D’Arc et Louis-Nicolas Bescherelle. Dans le prochain post, on redevient sérieux avec la solution de l’énigme. Je vous rappelle qu’on cherche un imparfait du subjonctif écrit par Brassens… Beaucoup de solutions ont été proposées, mais personne n’a encore la mienne.

Et on ne se quitte pas sans chanson : La Romance Subjonctive, par Dranem.

Tous les thèmes