George Kollias, batteur virtuose

Paralipomènes 27/67
(la série qui revient en 68 billets sur les 44 premiers thèmes du blog)
123456789
101112131415161717bis1819
20212223242526272829
30313233343536373839
40414243444546474849
50515253545556575859
6061626364656667

La dix-huitième série du blog évoquait plusieurs situations où le rythme prend trop de place, détraque la musique, etc. C’est probablement la série pour laquelle il est le plus difficile de trouver des vidéos… Je vous propose pour la compléter qu’on s’intéresse au batteur virtuose George Kollias. Le voilà à l’œuvre, c’est très impressionnant. Le tempo est parfois si rapide (sur la grosse caisse notamment) qu’on est à la limite du seuil de perception humaine des « beats » individuels, ils tendent se fondre dans une sorte de vrombissement. Shall rise shall be dead.

Vous avez vu, il utilise deux grosses caisses, il faut bien tout ça. Ses chevilles font parfois un mouvement rotatif curieux. Il semble que ça ne soit pas un geste ergonomique facilitant un tempo plus rapide, mais une astuce pour tenir le compte précis des coups frappés en les regroupant par paquets (méthode à la base de tous les systèmes de numération). Est-ce que toute cette virtuosité sert la musique, c’est un autre débat. Si vous voulez vous y mettre, c’est là :

Tous les thèmes

3 commentaires sur “George Kollias, batteur virtuose

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s