Tout sur le ragtime

Paralipomènes 42/67
(la série qui revient en 68 billets sur les 44 premiers thèmes du blog)
123456789
101112131415161717bis1819
20212223242526272829
30313233343536373839
40414243444546474849
50515253545556575859
6061626364656667

La vingt-septième série du blog essayait de comprendre pourquoi la chanson française a eu du mal à assimiler la musique rock. On a parlé un peu vite d’un précédent, avec le ragtime, dont j’ai dit qu’il avait peu influencé la chanson française. De toutes les bourdes que j’ai pu écrire depuis le début de ce blog, c’est sûrement la plus grave.

Pour rétablir la vérité, allez voir cette page très complète, écrite par Benjamin Intartaglia,  le ragtime français. Elle contient une longue liste de compositeurs français et de leurs œuvres influencées par le ragtime, à visiter absolument.

Malheureusement, il est très difficile de trouver des vidéos de chansons françaises d’époque influencées par le ragtime. Faute de mieux, je vous propose Dites-moi ma mère par Maurice Chevalier, chanteur qui, en son temps, était toujours à l’affût de la nouveauté. La musique est de Maurice Yvain, je sens une vague influence du ragtime. Les paroles légères, paillardes et absurdes sont typiques d’Albert Willemetz, l’un des paroliers les plus prolifiques de la chanson française, on en reparlera.

Écoutez une autre version par Firzel. On entend nettement un piano ragtime à l’arrière plan !

Tous les thèmes

 

2 commentaires sur “Tout sur le ragtime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s