Du sexe au top 50

La chanson sexuellement explicite 17/18
12344bis55bis6788bis99bis
101111bis1212bis131415161718

Je vous ai sélectionné le meilleur du sexe au Top 50 pour ce billet. Étienne, de Guesch Patti. Je viens de le réécouter, ça n’a pas trop vieilli, une bonne surprise. C’était le bon temps, quelle chance j’ai eue de grandir à cette époque.

Je vous passe aussi l’excellent C’est comme ça, Rita Mitsouko, avec l’extraordinaire Catherine Ringer. On ne sait pas trop de quoi ça parle, laissez-vous guider par votre imagination. Avec Marthe Lagache dans la télé au début du clip.

Vous avez vu les grand moulinet du guitariste Fred Chichin ? C’est le fameux « windmill » popularisé (ou inventé, la question est controversée) par Pete Townshend, le guitariste des Who. À retenir, ça pourra toujours vous servir à Questions Pour Un Champion.

La reine du Top 50, c’est bien sûr Mylène Farmer, la seule, l’unique qui a réussi à caser 18 titres numéro 1. Pourvu qu’elles soient douces est le premier et il bat pas mal d’autres records : clip le plus long (plus de 17 minutes), le plus cher, avec le plus de figurants, n’en jetez plus. Les paroles sont assez explicites.

Tous les thèmes

Keith le dingue

Quand le rythme devient envahissant 1/6
1 – 2 – 3 – 4 – 56

À partir d’aujourd’hui, on parle d’équilibre, ou plutôt de déséquilibre. En musique, chaque instrument doit occuper sa place, ni trop ni trop peu. Avant un concert, c’est lors de la séance de « balance » qu’on règle le volume des différents instrument afin que se produise le « mix ». Mais il y a un instrument qui a toujours du mal à se contrôler : la batterie. On va en voir quelques exemples au cours des prochains jours.

On commence avec l’un des plus grands batteurs de toute l’histoire du rock, Keith Moon, de The Who, grand groupe de rock, actif de 1964 à nos jours. Keith était surnommé « Moon the loon » (= « Moon le dingue »), et comme on va le voir, il prenait beaucoup de place. Je vous laisse naviguer sur la toile pour découvrir sa triste vie, conclue par une overdose en 1978. Je vous propose trois vidéos.

La première est un show à la télévision anglaise, de 1968. C’est probablement un playback, mais vous noterez la présence incroyable d’une simple petite paire de claves (claves = deux bâtons qu’on frappe l’un contre l’autre). Essayez d’en faire autant ou, si vous aimez le solfège, essayez de repiquer ce petit chef d’œuvre de rythme pour voir. Vous pouvez aussi jeter un œil à Pete Townshend, le guitariste du groupe avec son célèbre moulinet du bras droit. Magic Bus.

La deuxième vidéo vient aussi d’un célèbre show télé, où Keith Moon a mis dix fois la dose d’explosif prévue pour faire exploser sa batterie à la fin. Il parait que Pete Townshend, est resté sourd d’une oreille suite à l’incident. My generation.

La troisième vidéo, c’est juste pour le plaisir : notre Magic Bus en live devant plus de 600 000 spectateur, lors de l’un des plus grands concert de rock de tous les temps, le concert de l’Île de Wight en 1970.

 

 

Tous les thèmes