Professeur Choron, boucher et assassin

Bouchers, boucherie et chanson, 9/16

Aujourd’hui, le professeur Choron nous chante Les pages rouges du bottin. Il est accompagné par Los Carayos, groupe éphémère qui a rassemblé dans les années 1980 la fine fleur du rock alternatif parisien (notamment François Hadji-Lazaro dont on reparle dans le prochain billet, Schultz guitariste et chanteur de Parabellum, et bien sûr Manu Chao avant qu’il ne devienne le Che Guevara de la variétoche internationale sur grille de trois accords, voir la série qu’on lui a consacrée ici).

Les mélomanes peuvent écouter une version au son un peu plus propre.

Je vous ajoute un poème de Charles Baudelaire, L’Héautontimorouménos.

Je te frapperai sans colère
Et sans haine, comme un boucher,
Comme Moïse le rocher !
Et je ferai de ta paupière,

Pour abreuver mon Saharah,
Jaillir les eaux de la souffrance.
Mon désir gonflé d’espérance
Sur tes pleurs salés nagera

Comme un vaisseau qui prend le large,
Et dans mon coeur qu’ils soûleront
Tes chers sanglots retentiront
Comme un tambour qui bat la charge !

Ne suis-je pas un faux accord
Dans la divine symphonie,
Grâce à la vorace Ironie
Qui me secoue et qui me mord ?

Elle est dans ma voix, la criarde !
C’est tout mon sang, ce poison noir !
Je suis le sinistre miroir
Où la mégère se regarde.

Je suis la plaie et le couteau !
Je suis le soufflet et la joue !
Je suis les membres et la roue,
Et la victime et le bourreau !

Je suis de mon cœur le vampire,
Un de ces grands abandonnés
Au rire éternel condamnés,
Et qui ne peuvent plus sourire !

1 – Trois petits enfants s’en allaient glaner aux champs
2 – Comment inventer le mouton français ?
3 – Rue de l’Échaudé
4 – Elle est d’ailleurs
5 – Les crochets de bouchers
6 – L’hyper-épicier
6bis – Crochets francophones
7 – La viande commence par Vian
8 – Coagulation
9 – Professeur Choron, boucher et assassin
10 – Les garçons bouchers
11 – Jean-Claude Dreyfus
12 – Tout est bon dans le cochon (et réciproquement)
13 – Jean-Pierre Coffe en a un petit bout
14 – Mes bouchers
15 – Ficelle à rôti
16 – La Chanson du boucher de Michèle Bernard

Tous les thèmes

Darling darling

Paralipomènes 23/67
(la série qui revient en 68 billets sur les 44 premiers thèmes du blog)
123456789
101112131415161717bis1819
20212223242526272829
30313233343536373839
40414243444546474849
50515253545556575859
6061626364656667

Dans la quatorzième série du blog, consacrée à Manu Chao, on parle de Darling, Darling, chanson popularisée par Mano Negra.

En fait, la chanson est un emprunt au répertoire d’un autre groupe, les Casse-pieds.

D’ailleurs, ici, je me demandais si le batteur de la Negra Bouch’beat, groupe de rock alternatif parodique imaginé par Les Inconnus (voir ici), n’était autre que Bibi, authentique batteur des Casse-pieds. Je suis aujourd’hui en mesure de confirmer cette hypothèse, preuve à l’appui ! On le reconnaît très bien sur la vidéo suivante. Rhaaa, j’avais raison (comme je dis toujours).

Pour ceux qui sont encore là, un reportage sur les Casse-pieds, qui étaient des experts de la manche dans le métro parisien. Il avaient mis au point un véritable process industriel, consistant à ne pas consacrer plus d’une station par chanson, ce qui permettait de maximiser les gains. Je les ai même vu une fois il y a bien longtemps.

Tous les thèmes

 

Clandestino

La carrière de Manu Chao 6/6
12 – 3 – 4 – 56

Après la séparation de la Mano Negra, Manu Chao a connu un passage à vide. Il a publié un album qui selon la légende devait être un testament musical plus ou moins confidentiel, et qui a eu contre toute attente un succès phénoménal : Clandestino.  Manu Chao est aujourd’hui une star internationale, et il paraît même qu’en Amérique Latine personne ne vous croit quand vous dites qu’il est français !!  El Contragolpe.

Cette série vous a plu ? On en reparle :
Darling darling

Tous les thèmes

Le baron qui règne à la mairie

La carrière de Manu Chao 4/6
12 – 3 – 4 – 56

Manu Chao a rencontré le succès avec son groupe Mano Negra, qui a sorti quelques tubes, comme le célèbre Mala Vida. Je vous propose un titre moins connu, La ronde de nuit, plus typique du rock alternatif de ces années, très engagé à l’extrême gauche. Le « baron qui règne à la mairie », c’est sans doute Jacques Chirac, maire de Paris à l’époque.

Tous les thèmes

Madeleine

La carrière de Manu Chao 3/6
12 – 3 – 4 – 56

Vous avez sûrement adoré Los Carayos hier. Je vous en remets une petite. Sur une vidéo d’époque, Los Carayos reprend Madeleine, une chanson du folklore Cajun, avec Hadji-Lazaro au chant et à l’accordéon.

 

Pour faire bonne mesure, une version plus traditionnelle de Madeleine, par les Balfa Brothers.

Tous les thèmes

Los Carayos (ne demandez pas ce que ça veut dire)

La carrière de Manu Chao 2/6
12 – 3 – 4 – 56
 
Après les Hot Pants, Manu Chao a participé à Los Carayos, une sorte de dream-team de la scène alternative parisienne de la fin des année 1980. Le groupe réunit outre Manu Chao, Schultz (plus connu comme chanteur et guitariste de Parabellum, on en reparle plus tard) et le célèbre multi-instrumentiste, François Hadji-Lazaro (les Garçons Bouchers,  Pigalle, …).

Los Carayos a la spécificité d’avoir écrit une chanson s’appelant Los Carayos, destinée à présenter Los Carayos au public de Los Carayos. On y trouve un mini-manifeste sur leurs influences (« De Nashville à Ménilmontos », le « os » étant là pour la rime mais aussi pour souligner l’influence hispanique), une appréciation objective (« C’est vraiment des bêtes les musiciens, C’est même les meilleurs du coin »), et bien d’autres chose que je vous laisse découvrir.

Tous les thèmes

De chauds pantalons

La carrière de Manu Chao 1/6
12 – 3 – 4 – 56

À partir d’aujourd’hui, on explore la carrière d’un certain Manu Chao, rocker parisien transmuté en star planétaire latino. Je vous laisse découvrir sa biographie détaillée et l’histoire très intéressante de sa famille sur wikipedia, ici. Dans les posts à venir, je vous propose plutôt quelques chansons éclairant son parcours. Un de ses premiers groupes s’appelait Les Hot Pants, fondé à paris en 1984. Les clefs de son succès sont déjà là : mélange de rock et de musique latino, énergie, simplicité et absence de prétention.

 

Tous les thèmes