La danse pas carrée

Nougaro et ses compositeurs 7/15
1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9 – 10 – 11 – 12 – 13 – 1415

Conformément à l’esprit de la série, on consacre un post à Dave Brubeck, mais sans Nougaro. Les deux posts précédents ont présenté deux morceaux tirés de son album phare Time Out. Cet album explorait des rythmes inhabituels (sa piste la plus célèbre est le fameux Take Five). Il a donné lieu à une suite :  Time Further Out. En voici une piste, Unsquare Dance. Ce morceau est à 7 temps. Pour vous en assurer, pour pouvez essayer de compter
1-2  1-2  1-2-3
en boucle par dessus la musique en insistant bien sur les « 1 ». Ça fait bien 7 syllabes.

Unsquare dance a paraît-il été conçu pour décourager le public de taper dans ses mains. Et on entend nettement le rire du batteur à la fin, tout content que ça soit fini!

Tous les thèmes

 

Le jazz et la java

Nougaro et ses compositeurs 6/15
1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9 – 10 – 11 – 12 – 13 – 1415

Encore un morceau inspiré par Dave Brubeck : Le jazz et la java. La musique des couplets est de Jacques Datin, mais celle du refrain est de Brubeck, c’est son Three to get ready.

Encore une fois, le rythme est irrégulier, faisant alterner des mesures à 3 temps et des mesures à 4 temps. Nougaro tire parti de cette dissymétrie pour comparer la java (musique à 3 temps) au jazz (généralement à 4 temps) !

Tous les thèmes

 

À la turque

Nougaro et ses compositeurs 5/15
1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9 – 10 – 11 – 12 – 13 – 1415

Nougaro a mis en parole deux musiques de Dave Brubeck. Ce compositeur de jazz est célèbre pour ses innovations rythmiques. Ici, À bout de souffle adaptation du Blue Rondo a la Turk.

Ce morceau a un rythme inhabituel. Pour vous en rendre compte, essayer de compter en boucle :

1-2  1-2  1-2  1-2-3
1-2  1-2  1-2  1-2-3
1-2  1-2  1-2  1-2-3
1-2-3 1-2-3 1-2-3

En mettant bien un accent sur chaque « 1 », c’est tout à fait bancal, mais c’est bien le rythme du morceau (vous pouvez répéter ça en rythme par dessus le morceau d’ailleurs).  Vous noterez que chaque ligne a neuf temps (ou neuf syllabes si vous préférez), mais que le découpage est parfois 2+2+2+3, parfois 3+3+3. Brubeck tire parti de ce rythme curieux, et Nougaro y glisse très habilement ses paroles…

Au fait, une petite devinette. Si vous écoutez bien les paroles, vous entendrez que Nougaro mentionne explicitement le compositeur de la chanson. Pouvez-vous citer une autre chanson, pas de Nougaro, avec cette particularité ? Un indice, elle a déjà été donnée dans ce blog (mais il y en a sûrement d’autres…).

Une version en concert, trois ans seulement avant la mort de Nougaro. Il avait encore une énergie impressionnante (le montage de la vidéo est fatiguant).

Tous les thèmes