Gaston Couté

La chanson, art majeur ou art mineur VII. Été 2019, chaque jour un poète, 38/68
12345678910
111212bis1314151617181920
21222324252627282930
31323334353637383940
41424344454647484950
51525354555657585960
6162636465666768

C’est l’été 2019, chaque jour un poète. Aujourd’hui Gaston Couté, né en 1880.

Loïc Lantoine nous chante Jour de lessive

Il faudra m’expliquer pourquoi chaque fois qu’on me parle de Gaston Couté, on me dit qu’il est « poète beauceron ». Jacques Prévert, on ne dit jamais « poète de Neuilly-sur-Seine », non ?

Tous les thèmes

4 commentaires sur “Gaston Couté

  1. Couté, poète beauceron : sans doute parce qu’il a plus chanté les « Champs de Naviots » que les Champs Elysées…dans les belles restitutions avec accent du terroir de Gérard PIerron et Bernard Mialet…finalement c’est un peu comme Botrel poète breton ou Prévert… Réda ou Léon Paul Fargue
    « Piétons de Paris »….ce qui n’enlève rien à leur universalité… Patrick Hannais

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s