Tout s’emberlificote

L’énigme HM – 3/5
1 – 2 – 3 – 45

Voilà la dernière chanson de l’énigme. On a entendu Saturne de Brassens, puis un grand classique de la variété russe, les célèbres Nuits de Moscou. Peut-être tout va-t-il se clarifier avec la troisième chanson ?  Va-t-elle soudain faire jaillir le lien mystérieux entre les deux précédentes ? J’en doute, et je coupe court aux plus fumeuses théories du complot : non, Brassens n’avait pas de sang radioactif (bien qu’il fût une sorte de super-héros). Et oui, Spider Man et Saturne, ça commence par « S ». Mais pas les Nuits de Moscou, même traduit en bulgare. La vidéo dure presque deux heures, mais on ne s’intéresse qu’au générique.

Quel rapport entre les 3 chansons non de pas-dieu ?!?

Sinon, le générique est chanté par un chanteur québecois que je n’ai pas retrouvé. Il y a une autre version moins connue, par un chanteur israélien, Noam, spécialisé dans les génériques de dessins animés (il est surtout connu pour celui de Goldorak).

 

Tous les thèmes

6 commentaires sur “Tout s’emberlificote

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s