Pourquoi la fatma l’a mis le feu ?

Mathématiques et chansons 7

Je vous propose encore un exemple de raisonnement circulaire en chanson. Pourquoi la fatma l’a mis le feu ? (Pourquoi la casbah a brûlé ?). Par Marc Sintes.


1 – Marie Mathématique
2 – Parallèles
3 – Booba, mathématicien du 100-8
4 – Tu fais trop de mathématiques
5 – Seul
6 – Si j’avais un piano
7 – Pourquoi la fatma l’a mis le feu ?
8 – Évariste
9 – Avec moins de clarté que de ferveur
9bis – Le chien du pope
10 – C’est quand qu’on va au pont-aux-ânes ?
11 – Pi
12 – Le théorème de l’électeur médian, l’art majeur et l’art mineur
12bis – Les arbres de Corot
13 – C’est bien ma veine
14 – Trois est un nombre magique
14bis – Great Teacher Issapa
15 – Pas des carrés
16 – Common knowledge
16bis – Everybody knows
17 – La preuve par trois
18 – Un zéro
19 – Rien
20 – New math
21 – Ma thématique
21bis – There a delta for every epsilon
22 – Compter
23 – La prof de math
23bis – L’enfant et les additions
24 – Deux fois deux font quatre
25 – Groupe d’automorphismes des chansons
26 – L’homme orange
27 – Mettre Euclide dans une poubelle
28 – La mémoire et les maths
29 – Lobachevsky
30 – Les valeurs approchées
31 – La vénus mathématique
32 – Mathématiques souterraines
33 – Logarithme 70
34 – Humour tautologique
35 – Quand j’étais petit, je n’étais pas grand
36 – Logical
37 – Permutation circulaire
38 – Contraposée
39 – Je serais pas Mistinguett si j’étais pas comme ça
40 – Les nombres négatifs
41 – Moins deux
42 – 7 est égal à -1 modulo 8
43 – Boby Lapointe, Euclide de la chanson
44 – That’s Mathematics
44bis – Amor Matemático

Tous les thèmes

4 commentaires sur “Pourquoi la fatma l’a mis le feu ?

  1. Bonjour,

    Je me rappelle avoir chanté une chanson circulaire quand j’étais enfant:

    « Un pauvre enfant qui n’avait pas de mè-è-è-è-è-è-è-ère
    Dont les vêtements lui tombaient en lambeaux o-o-o-o-o-o-o-o
    Un riche fermier eut pitié d’sa misè-è-è-è-è-è-è-ère
    Et l’engagea pour gardes ses troupeaux-o-o-o-o-o-o-o-o
    A dix-huit ans, c’est la guerre qui l’appe-è-è-è-è-è-è-èl’e
    Et on l’envoie pour défendre son drapeau o-o-o-o-o-o-o-o
    Dans un combat, il reçut une ba-a-a-a-a-a-a-alle
    Et il tomba à plat-ventre sur le dos-o-o-o-o-o-o-o-o
    Et sur sa tombe on lui mit une pie-è-è-è-è-è-èrre
    Sur cette pierre on écrivit ces mots-o-o-o-o-o-o-o-o:

    Un pauvre enfant qui n’avait…etc… »

    Ce n’est pas une grande oeuvre, certes; je n’en ai trouvé aucune trace sur internet. Au moins, grâce à ce commentaire, elle est immortalisée.

    Il existe une chanson circulaire enfantine russe très connue (en Russie!):

    « У попа была собака
    Он ее любил
    Она съела кусок мяса
    Он ее убил
    И в землю закопал
    И надпись написал
    что

    У попа….etc »

    Ce qui veut dire: « Un pope avait un chien, il l’aimait, le chien mangea un morceau de viande, il le tua, il l’enterra, et sur un écriteau il écrivit: un pope avait un chien etc… »

    Il existe aussi des chansons, souvent enfantines, qui ne sont pas circulaires mais « incrémentées » comme la comptine célèbre:
    « Lundi matin, l’Empereur, sa femme et le petit prince
    Sont venus me voir pour me serrer la pince… » où l’on passe successivement à mardi, mercredi etc…
    La chanson devient circulaire à la fin de la semaine.

    Existe-t-il des chansons « séreuses » sur ce modèle?

    Roland

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s