Les arbres de Corot

Mathématiques et chansons 12bis

Je n’y ai repensé qu’après avoir préparé la série, mais une chanson de Pierre Delorme parle de maths, si si. Au début du deuxième couplet des Arbres de Corot, déjà passée dans la série sur la peinture en chanson :

Bien sûr que deux et deux font quatre
C’est pas moi qui le dis, c’est les maths
C’est l’intangible vérité,
L’implacable sévérité
.


Sinon, les chansons circulaires continuent d’inspirer les lecteurs, avec Les noix d’coco, proposées par Simon. Par Jean-Naty-Boyer.



Tous les thèmes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s