American Tune

J.-S. Bach dans la chanson 11

On aborde aujourd’hui le Bach subliminal, le Bach prétendu là. On lit un peu partout que Paul Simon s’est inspiré d’une mélodie de Bach pour composer American tune. Par Simon et Garfunkel lors du célèbre concert à Central Park.

Effectivement, il y a une parenté avec un passage de La passion selon Saint-Matthieu. Paul Simon le dit lui-même (je ne retrouve plus où…). C’est vrai que c’est plutôt la classe de s’inspirer de Bach, alors pourquoi s’en cacher.

En fait, la situation est assez complexe parce que Bach lui-même recyclait des mélodies, et puis a été à son tour recyclé dans d’autre compositions classiques. Démêler tout ça dépasse le cadre de mon travail d’amateur. Allez voir sur wikipedia, ici.

Tous les thèmes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s