Vive le nucléaire, yeh man, rastafire …

Incroyable mais vrai – 2/6
1 – 2 – 3 – 4 – 56 

Rappel, nous devions marier cinq chansons et cinq chanteurs.

Les chanteurs (par ordre alphabétique) :
– Didier Bourdon
– Carlos
– Bob Marley
– Michel Sardou
– Charles Trenet

Les chansons (par ordre de longueur du résumé) :
– Une chanson qui défend Lénine
– Une chanson ouvertement antisémite
– Une chanson qui fait la promotion de l’industrie nucléaire
– Une chanson qui demande que tous les immigrés chinois rentrent dans leur pays
– Une chanson pour enfants qui fait (presque) explicitement la promotion du tourisme sexuel

Vous vous imaginez peut-être que Bob Marley, grand défenseur des opprimés a loué Lénine ? Que Sardou, après avoir défendu nos chantiers navals (dans sa chanson Ne m’appelez plus jamais France) s’est mis au service de notre industrie nucléaire ? Que Trenet, homme aux opinions politiques mal cernées, qui  a commencé sa carrière dans les très troubles années 1930, ait pu se laisser aller à une chansonnette antisémite aujourd’hui oubliée ? Que Didier Bourdon ait commis un sketch anti-chinois au Petit théâtre de Bouvard ? A moins que Trenet, qui a été inquiété pour des affaires de mœurs, n’ait fait la promotion du tourisme sexuel ? Mais pourquoi Carlos chanterait-il alors une chanson antisémite ? Tout faux évidemment, ça ne serait pas incroyable.

Commençons à démêler ce sac de nœuds. En ce jour anniversaire de la catastrophe de Fukushima, on révèle que Bob Marley prenait fait et cause pour l’industrie nucléaire. Et pas dans une chanson de derrière les fagots : c’est dans l’un de ses plus grands tubes !

C’est dit, vers 1min50s :

« Have no fear for atomic energy,
‘Cause none of them can stop the time. »

Dit, c’est dit : il ne faut pas craindre l’énergie atomique !

Tous les thèmes

7 commentaires sur “Vive le nucléaire, yeh man, rastafire …

  1. Est-ce que ça ne peut pas être compris comme « N'ayez pas peur de l'énergie nucléaire, elle ne peut pas arrêter le progrès et elle va finir par disparaitre » ?
    C'est qui « None » ? Je suis allé lire les paroles mais j'ai pas trop réussi à comprendre cette phrase..

    Genre j'ai plutôt l'impresssion que l'energie nucléaire est mise en parallèle avec l'esclavage mental ou le fait qu'on tue nos prophètes…

    (pour ceux qui ont la flemme de chercher, le couplet entier est là :

    Emancipate yourself from mental slavery,
    None but our self can free our minds.
    Have no fear for atomic energy,
    'Cause none of them can stop the time.
    How long shall they kill our prophets,
    While we stand aside and look?
    Some say it's just a part of it,
    We've got to fulfill de book.
    )

    J'aime

  2. EDIT: du coup après avoir posté ça je suis allé faire un tour sur les interwebz, et apparemment les gens ont l'air de dire que 1) ça ne fait pas référence à l'énergie nucléaire mais plutôt aux bombes nucléaires (contexte guerre froide etc), et 2) il ne supporte pas mais dit arrêtez de vous focaliser sur ça, il y a un plus grand combat, et ceux aui jouent avec ça seront punis plus tard..

    Quelques liens :
    http://boards.straightdope.com/sdmb/showthread.php?t=738602
    https://www.quora.com/What-is-the-atomic-energy-that-Bob-Marley-talks-about-in-Redemption-Song
    http://www.roots-archives.com/forum/viewtopic.php?f=2&t=98796

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s