L’art est docile à l’ami

L’énigme LdV 6/6
1 – 2 – 3 – 4 – 4bis – 566bis

Voici venue l’heure tant attendue de la solution. Vous avez tous trouvé : le point commun entre toutes les chansons de la série : c’est qu’il y a dans les paroles des noms de notes de musique. « As simple as do, ré, mi » comme diraient les Jackson 5. Vous pouvez maintenant vous casser la tête pour savoir si la note énoncée est bien la note chantée (des fois oui, des fois non…).

Je n’ai pas trouvé de chanson dont les paroles soient exclusivement constituées de noms de notes, mais ça doit sûrement exister (une belle contrainte synthouchanpiste, voir la série sur l’Ouchanpo (ici)). Pour ceux qui croiraient que c’est impossible, la poétesse Louise de Vilmorin, amatrice de jeux de langage, a écrit un joli texte n’utilisant que les syllabes do, ré, mi, fa, sol, la, si. (Et au fait, Louise de Vilmorin, ça fait LdV).

___________________________
Fado

L’ami docile a mis là
Fade au sol ciré la sole
Ah ! si facile à dorer

Récit d’eau
Récit las
Fado
L’âme, île amie,
S’y mire effarée.

L’art est docile à l’ami
La sole adorée dort et
L’ami l’a cirée, dorée.

Récit d’eau
Récit las
Fado
L’âme, île amie,
S’y mire effarée.

Sire et fade au sol ciré
L’adoré, dos raide aussi,
L’ami dort hélas ici.

Récit d’eau
Récit las
Fado
L’âme, île amie,
S’y mire effarée.

Louise de Vilmorin
(L’alphabet des aveux )
__________________________

Facile à (Fa Si La) mettre en musique : il suffit d’utiliser les notes telles quelles … Qu’est-ce ça donnerait ? Si quelqu’un l’enregistre, je le mets dans le blog, promis. Il est autorisé de varier la longueur des notes, de changer d’octave, de mettre des silences, voire même quelques altérations (dièse et bémol). Ne pas abuser de doubles dièses et doubles bémols s’il vous plaît.

Le site internet de Gérard Villemin m’a pas mal aidé pour cette série. Allez donc voir si vous doutiez que l’encyclopédisme pût être un art naïf. Ici ou ici.

Et j’oubliais, il faut une chanson !! Le Poisson Fa, de Boby Lapointe.

Une bonne blague pour finir. Pourquoi le parquet est-il toujours propre chez les musiciens ? Parce qu’ils ont un « domicile à sol facile à cirer » !

Encore un truc : c’est le 200è post que j’écris pour ce satané blog (mais si mes comptes sont bons, c’est le 199è que vous lisez, je ne les sors pas dans l’ordre où je les écris !!).

Tous les thèmes

11 commentaires sur “L’art est docile à l’ami

  1. Très bonne énigme!
    Histoire de moderniser ton blog, dans la série « je cite des notes de musique dans mes textes », un très jolie chanson de Booba :

    Tout en délicatesse!

    J'aime

    1. Je viens d’écouter, je n’ai pas entendu les noms des notes dans paroles… Mais le texte n’est pas facile à suivre. NB: le vidéo de ton commentaire ne marche pas, je suis peut-être tombé sur une autre version.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s