Et surtout mon pot de biscuits

Paroles cryptiques 3/9
123456789

Bien sûr, des paroles un peu déjantées sont un moyen commode d’évoquer ce qu’on appellera pudiquement les paradis artificiels (vous pouvez aussi partir à la chasse aux allusions sexuelles : plus vous serez obsédés, plus vous en trouverez). Surtout, attention à la descente. Lindberg, par Robert Charlebois et Louise Forestier (les paroles sont de Claude Péloquin).

Tous les thèmes

8 commentaires sur “Et surtout mon pot de biscuits

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s