Rime en ek

L’été Gainsbourg 13

Je prépare depuis quelque temps une série sur les rimes en chansons. Gainsbourg aimait explorer un peu systématiquement les rimes rares : rimes en « ex » (Comment te dire adieu), en of (j’entends des voix off), en « va » (Manureva) etc, etc. Je vous propose aujourd’hui les rimes en « ek », dans L’homme à la tête de chou (moitié légume, moitié mec).

On écoute L’homme à la tête de chou.

Tous les thèmes

Erreur

L’été Gainsbourg 12

Quand on se penche en détail sur les paroles de Gainsbourg, on apprend vite qu’il est assez précis et rigoureux. Alors pourquoi diable nous dit-il que depuis Les Lilas, pour Invalide, il faut changer à Opéra ? Regardez un plan du métro de Paris, ça ne colle pas du tout. C’est tout simplement parce que le plan du métro a changé depuis l’écriture de la chanson. Dans les années 70, un bout de la ligne 3 a été détaché pour créer un nouveau terminus Porte de Bagnolet. Le bout de ligne allant aux Lilas a formé la minuscule ligne 3bis, impossible d’aller directement des Lilas à Opéra !

On écoute Le poinçonneur des Lilas.

Tous les thèmes

Les mots inutiles

L’été Gainsbourg 9

Le Jardin a consacré plusieurs séries à la question popularisée par Serge Gainsbourg : la chanson est-elle un art majeur ou mineur ? J’ai eu la surprise de découvrir que la toute première chanson de Gainsbourg déposée à la SACEM posait cette question sous l’un de ses avatars : la place du poncif en chanson. Cette chanson-manifeste jette un éclairage intéressant sur l’œuvre de ce sacré Gainsbourg.

On écoute Les mots inutiles.

Tous les thèmes

Juif et Dieu

L’été Gainsbourg 7

Dans la série consacrée aux chanteurs juifs, on notait que la plupart d’entre eux n’évoquaient qu’exceptionnellement leurs origines en chanson. Et quand ils le font, c’est presque toujours sur un mode intime ou allusif. Encore une fois, Gainsbourg fait exception, avec plusieurs chansons qu’on va égrener au long de cette série d’été. La chanson du jour est un reggae, musique du mouvement rastafari inspiré en partie de l’ancien testament.

On écoute Juif et Dieu.

Tous les thèmes

Gainsbourg tatoué

L’été Gainsbourg 6

Un truc étonnant avec Gainsbourg, c’est que quand je prépare une série sur n’importe quel sujet, je trouve toujours une chanson de Gainsbourg. Par exemple, hier, allez savoir pourquoi, je réfléchis à une série sur les tatouages en chanson. Le sujet est vraiment des plus étranges. Paf, une chanson de Gainsbourg.

On écoute Jérémie Tatoué.

Tous les thèmes

Smoke gets in your eyes

L’été Gainsbourg 5

J’ai consacré plusieurs séries à la place des juifs dans la chanson. Notamment une sur la Shoah. Le sujet est difficile à traiter en chanson, mais il y a finalement une discographie assez abondante. Comme sur d’autres sujets, Gainsbourg se distingue. Ce grand provocateur, si explicite quand il s’agit de sexe, recoure là à une approche subtile et contournée. Il glisse au milieu de Rock around the bunker, son concept-album consacré au nazisme, une chanson dont on se demande ce qu’elle fabrique là, puisqu’elle est la seule à ne pas évoquer explicitement la période : Smoke gets in your eyes. Et puis le double-sens des paroles et du titre devient évident. Smokes gets in your eyes, quelle évocation plus discrète et poignante des crématoires et de leurs cheminées ?

So I smile and say
When a lovely flame dies
Smoke gets in your eyes

On écoute Smokes gets in your eyes.

Tous les thèmes