Fallait-il que je la déclamasse pour que vous la sussiez ?

Imparfait du subjonctif 3/5
– 1bis – 2 – 3 – 4 – 5

L’imparfait du subjonctif est un peu pédant, mais il est si plein d’auto-dérision qu’on le lui pardonne (le passé simple a aussi un gros potentiel). Voici la Complainte Amoureuse d’Alphonse Allais.

La complainte a été mise en musique, mais pour une fois je trouve qu’on y perd plutôt. Faites vous votre opinion avec Juliette Gréco.

Tous les thèmes

5 commentaires sur “Fallait-il que je la déclamasse pour que vous la sussiez ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s