Gainsbourg et le classique

La chanson, art majeur ou art mineur VI. Musique classique, chanson, et réciproquement, 11/18
123456789101112131415161718

Le compositeur de chanson française qui a le mieux exploité le répertoire classique est sans doute Serge Gainsbourg. Il a emprunté des musiques à Brahms, Beethoven, Dvořák, ou Chopin. Avec un talent assez incroyable pour repérer ce qui dans le répertoire ancien sonnera comme le dernier truc à la mode. On en reparlera plus longuement un de ces jours (en attendant, plus d’infos ici).

Je vous passe Jane B., paroles de Serge Gainsbourg, par Jane Birkin.

Et le Prélude, Op.28 No.4 de Frédéric Chopin, par Martha Argerich.

Tous les thèmes

5 commentaires sur “Gainsbourg et le classique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s