La basse est très en avant

Peut-on chanter en français – 24

Suite des citations d’Yves Simon des billets précédents :

Il y a un truc très important pour la musique rock. La basse est très en avant, donc elle prend beaucoup de place dans l’espace sonore. Et les anglais chantent beaucoup du nez. C’est nasal la langue anglaise. Ils chantent, on les entend bien, et on entend la basse. Tandis que si on veut faire la même chose en français, c’est-à-dire une basse assez forte et chanter normalement comme on est en train de parler, il faut faire un choix. C’est la basse ou la voix. C’est pour ça qu’elle se prête bien au rock’n roll la langue anglaise. […] J’ai chanté dans ma langue, c’est-à-dire le français.

J’ajoute une citation de Louis Chédid au micro de Benoit Duteurtre, à propos de la musique des années 1960.

Moi les chanteurs français j’aimais bien mais sans plus. Et un jour, j’ai entendu Initials BB à la radio, et là je me suis dis, pour la première fois, j’ai entendu un type qui chantait en français comme les anglais. 

Je profite de ces deux citations pour étudier la ligne de basse de Initials BB. Elle est très présente en contradiction avec la théorie d’Yves Simon. On notera quand même pour sauver sa théorie que sur les refrains en anglais, la basse marque quasiment tous les temps, sans pour autant gêner la clarté du texte. Tandis que sur les couplets en français, elle est syncopée en fin de mesure pour retomber brièvement sur le premier temps. Le gros du texte est au début de chaque mesure, ce qui fait que la basse prend en charge des sortes de réponses au texte sans le gêner. C’est assez bien fait, l’arrangeur, Arthur Greenslade, est anglais et la musique emprunte son thème à la Symphonie du nouveau monde de Dvořák.

Documentaire sur la chanson ici :

Dans Couleur café, la ligne de basse est bien présente pendant que Gainsbourg chante, mais s’arrête pour laisser entendre les choristes sur les refrains. Comment faire une théorie avec un tel fatras …

Bon, je n’ai pas le temps d’éplucher toutes les lignes de basses de toutes les chansons de Gainsbourg, je cède l’idée gratuitement pour un mémoire de master de musicologie.

Tous les thèmes

Un commentaire sur “La basse est très en avant

  1. « chanter normalement comme on est en train de parler, »… C’est vrai que Simon était très limité vocalement et parlait plus qu’il ne chantait, de là à en faire une généralité et appeler ça « chanter normalement » et nous sortir une théorie fumeuse sur la basse !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s