Si j’étais un homme

Paralipomènes de maths 7

Le sujet qui passionne le plus les lectrices et lecteurs de ce blog, ce sont les questions de genre : sexisme, féminisme, misogynie, etc. La preuve : les billets les plus visités sont Jacques Brel est-il misogyne ? et Georges Brassens est-il misogyne ? passés dans la série sur les chansons sexistes ou féministes. Les habituées du blog peuvent aller les relire, je les enrichis de temps en temps puisqu’ils sont souvent visités. Série dans laquelle j’ai oublié de passer l’une des chansons les plus intéressantes sur le sujet, car sujette à débat. On peut en faire une lecture féministe ou au contraire machiste : Si j’étais un homme, paroles et musique de Diane Tell (qui fait son entrée au 1604e billet de ce blog !). Je vous épargne les explications de texte, je trouve que la chanson parle d’elle-même.


Alors, célébration de la femme objet, ou au contraire révolte devant le constat amère que « quand on femme, ces choses-là ne se font pas » ? Cette ambiguïté prête le flanc à toutes sorte de parodies. D’abord par Marie Reno et Laura Domenge.


Stéphane Rousseau inverse le dispositif dans Si j’étais une femme.


Interview de Diane Tell par André Manoukian, qui souligne notamment les qualités musicales éminentes de cette chanson à la grille d’accords et aux modulations spécialement retorses. C’est effectivement assez rare dans le répertoire des tubes de variétés d’entendre une chanson avec des harmonie aussi riches, et d’autant plus réussie qu’on n’a pas l’impression d’entendre une chanson « compliquée ».

Tous les thèmes

6 commentaires sur “Si j’étais un homme

  1. Le succès de Si j’étais un homme ne plaira pas à tout le monde, notamment aux féministes, qui reprocheront à la jeune chanteuse de véhiculer une image archaïque de la femme. Diane Tell s’en défendra en disant que sa seule motivation était de faire voler en éclats les clichés imposés par la société, dans les rapport entre hommes et femmes…
    Du coup et en mode parodie, voici la version de Robeurt Féneck… https://www.youtube.com/watch?v=FTOtXg6yEAQ&t=3s&ab_channel=RobeurtFeneck

    J’aime

  2. C’est même une chanson au-delà du féminisme et du machisme, car la conclusion, « si j’étais un homme je serais romantique », laisse à penser qu’elle valide le modèle de domination masculine pour lequel elle demande aux hommes de se soumettre à l’attente des femmes, en étant romantique ! Ne serait-ce pas le comble du féminisme 🙃? Accepter la domination masculine si les hommes donnent aux femmes tout ce qu’elles veulent !!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s