Paimpol

Lieux possibles, impossibles et imaginaires de la chanson 1

Pour cette série, du neuf avec du vieux. Je suis retourné voir la 9è série du blog, et je l’ai trouvée mal fichue. Alors, je l’ai effacée, réécrite, étoffée, et je vous la ressers. Désolé pour le gout de réchauffé. On explore différents lieux marqués par des chansons : lieux réels, lieux inventés, lieux possibles ou impossibles.

Tout amateur de chanson associe tel lieu à telle chanson, et réciproquement. Pour moi, Arras, c’est la ville du soldat Bidasse, Tampico, c’est La chanson de Margaret, Vesoul c’est Brel. L’Amsterdam de Brel est presque plus réelle que la véritable. Et Broadway, c’est la Java of course. À moins que ça ne soit Meudon ? Je m’y perds. Rassurez-vous, je ne repasse pas La java de Broadway, je suis en cure de désintoxication. Aujourd’hui on va à Paimpol, avec sa célèbre Paimpolaise, chanson de Théodore Botrel. Par Anton Valéry.

Tous les thèmes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s