Chez Laurette

Lieux possibles, impossibles et imaginaires de la chanson 5/17
12344bis566bis78910
1112131414bis15161717bis17ter

On aborde maintenant ces lieux inventés dans des œuvres de fiction qui deviennent ensuite des lieux réels. Le chemin est parfois tortueux. La commune du Plessis-Robinson en région parisienne s’appelait au départ Le Plessis-Picquet, avant qu’un restaurateur n’y ouvre une guinguette avec des cabanes dans les arbres inspirées du roman Le Robinson suisse, lui-même inspiré de Robinson Crusoé. Cet établissement devient si emblématique de la commune que celle-ci est rebaptisée en 1909 !

La commune d’Illiers-Combray s’appelait autrefois Illiers. Marcel Proust l’appelait Combray dans des chapitres autobiographiques d’À la recherche du temps perdu, si bien que pour le centenaire de la naissance de l’écrivain, le nom de fiction a été accolé au nom réel. De toute manière, si on remonte assez loin, tout nom de lieu, et même tout nom et tout mot est au départ une fiction, la Terre n’est pas apparue avec des panneaux indicateurs, tous les géologues vous le diront.

Revenons à la chanson. Si vous vous promenez à Voreppe, pas très loin de Grenoble, vous verrez un café Chez Laurette. Son nom vient peut-être de la chanson de Michel Delpech ? Qui parle d’un authentique café appelé Le bar du Square et tenu par une certaine Christiane. À ce qu’il paraît. Allez comprendre. Chez Laurette.

Et au fait, c’est pas Michel Delpech qui a inventé un endroit appelé Loir-et-Cher ? On en reparle dans un thème en préparation que l’exode rural en chanson. Vous venez de lire le 800è billet du Jardin aux chansons qui bifurquent.

Tous les thèmes

6 commentaires sur “Chez Laurette

  1. En fait il me semble qu’il y a un café à Honfleur …en face de la pharmacie où est né Alphonse Allais
    pas loin de la maison ou est né Eric Satie (et moi je ne me sens pas très bien…je suis né rue du Faubourg Saint Denis)… qui revendique l’appellation « chez Laurette »…à vérifier Bon anniversaire à la Chanson qui Bifurque c’est parti pour la millième… merci Nicolas…on fera une fête….
    Patrick Hannais

    J'aime

  2. Oui Alphonse allait traverser la rue pour manger des crevettes grises d’Honfleur chez Laurette quand elle l’a appelé sur son portable pour lui dire qu’elle avait oublié d’en acheter au marché… alors il y est allé quand même, il a commandé une fée verte et comme il allait aussi au club des hydropathes il l’a bue sans eau…Y’a une chanson là dessus….Allais les Vertes..! PAT

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s