La ville est tranquille

La balade aux jardins actuels, 7

En ce moment, le moins que l’on puisse dire est que La ville est tranquille.

Je me souviens, aujourd’hui que tous les jours se ressemblent, de ces Dimanche 18h qui étaient déjà un lundi.

Les occasions ne manquent pas de penser Je me souviens.

Denis Rivet chante les cœurs inaccessibles dans Permafrost…

…et cherche le chemin pour les toucher, du moins l’un d’entre eux, dans Dis-moi comment.

Ça c’est avant. Pendant, on ne sait pas. Puis, il y a l’Après.

Denis Rivet c’est aussi un ciné concert, Vol 404,  avec King Kong Vahiné
que je ne peux que vous encourager à aller voir et écouter lorsque les salles
obscures seront rouvertes.

Plus de Denis Rivet sur son site, ses pages Facebook et Youtube. Et tous ces albums sur Bandcamp.

Tous les thèmes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s