Les toponymes de Georges

Neuf devinettes (pas que sur Brassens) 7/10

Devinette du jour : Brassens cite souvent des toponymes. Environ 170 d’entre eux ont l’honneur de figurer dans au moins l’une de ses chansons. On va d’ailleurs consacrer une série à la géographie de Brassens un de ces jours. Le toponyme le plus cité est bien sûr « Paris » (directement dans 11 chansons, beaucoup plus par allusions), suivi par « Espagne » (9 chansons) et « France » (8 chansons). Mais quel est le quatrième de ce curieux palmarès ? Ce n’est pas facile à deviner, il est bien moins connu…

Question subsidiaire : de tous ces toponymes, un seul est en Amérique (Nord et Sud confondus). Lequel ?

Réponse à la devinette d’hier. On demandait dans quelle chanson Johnny Hallyday tombe dans un repli d’espace-temps. Bravo à Simon qui a trouvé le premier la bonne réponse. Il s’agit des Chiens de paille, où Johnny raconte un truc qui se passe « fin août, début juillet ». Enfin par là quoi, vers la fin du confinement.

1 – Devinettes
2 – Les premiers seront les premiers
3 – 13 à la douzaine
4 – Renaud dans le rap
5 – Brassens nous parle de chansons
6 – Johnny dans une faille spatiotemporelle
7 – Les toponymes de Georges
8 – Le plus cité
9 – Recollage
10 – Vers d’anthologie
Tous les thèmes

19 commentaires sur “Les toponymes de Georges

  1. Au doigt mouillé, j’aurais dit que Rome entrait dans le top 3… mais le mot a plus souvent une valeur symbolique que toponymique. Pour le quatrième, à tout hasard, le diable Vauvert ?

    Et pour le toponyme américain, je tente le Pérou !

    J'aime

  2. Bien tenté pour Rome, qui apparaît dans 4 chansons. Il est vrai que la valeur est plus symbolique que toponymique, mais c’est la cas aussi pour la bonne réponse. Deux fois Rome apparaît via l’expression « tous les chemins mènent à Rome », et une fois via l’expression « Rome brûle ». Le Diable Vauvert n’apparaît lui que deux fois.

    Pour vérifier tout ça, utiliser le site Analyse Brassens. Et bien penser à la faire la recherche sur le mot entier pour Rome, sinon des trucs comme ça sont pris en compte :

    Aux quatre coins de ma vie de bohème
    T’as pROMEné, t’as pROMEné le feu de tes vingt ans

    Bravo pour le Pérou !!

    J'aime

    1. Effectivement. Note que dans Jeanne Martin, il y a tout un couplet sur Sète, mais avec une autre orthographe, et sans la nommer !

      J'aime

    1. Bien joué, je n’avais pas retenu cette possibilité … Mais c’est bien un toponyme et c’est bien en Amérique bien qu’on le cherche encore …

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s