Les premiers seront les premiers

Neuf devinettes (pas que sur Brassens) 2/10

Devinette du jour : quel single, classé en son temps numéro un en Angleterre, contient dans ses paroles le titre du single classé numéro un juste après lui ?

Réponse à la devinette d’hier. On demandait quel personnage des chansons de Brassens est souvent considéré comme une femme, alors que c’est sans doute un homme si on y réfléchit. NP de Lyon 6è et Arnaud de l’Arbreslle me proposent la camarde, figure allégorique de la mort. Réponse refusée ! Patrick de Villeurbanne me propose La nymphomane, titre d’un énoncé de Brassens. Réponse pertinente mais refusée ! Pierre de Paris me propose l’Auvergnat, au motif que ce personnage serait en fait Jeanne Planche, qui a hébergé Brassens pendant la guerre. Mais l’Auvergnat de la chanson est plutôt le marie de Jeanne… Réponse refusée donc !

Bravo à Roland, internaute de Toulouse ainsi qu’à un correspondant anonyme qui ont trouvé une réponse meilleure que la réponse attendue :
Il s’agit d’Archipiades (Ballade du temps jadis). C’est l’autre nom d’Alcibiade, connu pour son homosexualité, ce qui était courant et non scandaleux dans l’antiquité. D’ailleurs le célèbre « Lagarde et Michard » signalait en note que Villon croyait qu’Alcibiade était une femme. Villon mettait Alcibiade au féminin par moquerie mais il savait parfaitement que c’était un homme !

La réponse attendue était Lulu dans Fernande. Et oui, quand il pense à Fernande, à Félicie ou à Léonore, il se passe tout plein de trucs, mais alors Lulu pas du tout. C’est sûrement parce que Lulu est le diminutif de Lucien …

1 – Devinettes
2 – Les premiers seront les premiers
3 – 13 à la douzaine
4 – Renaud dans le rap
5 – Brassens nous parle de chansons
6 – Johnny dans une faille spatiotemporelle
7 – Les toponymes de Georges
8 – Le plus cité
9 – Recollage
10 – Vers d’anthologie

Tous les thèmes

11 commentaires sur “Les premiers seront les premiers

  1. Bravo pour les éxégètes d’Alcibiade…mais c’est encore un clin d’oeil homophobe…
    finalement la chanson est plus marrante si Lulu était le diminutif de Lucette…ce que j’ai toujours cru d’ailleurs……Je vous engage à écouter la réponse féministe de la jeune Karine Daviet à cette chanson
    « quand je pense à tes c…je m…je m… »je vous laisse deviner la Daviette

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s