Satisfaction

Les cultures soixante-huitardes 1/8
11bis2344bis5677bis8

Bienvenue sur le Jardin aux chansons qui bifurquent, le blog qui parle de chansons à travers des séries thématiques ! Vous pouvez voir tous les thèmes traités depuis le début ici. Au début de chaque billet, il y a des petits numéros (regardez, c’est trois lignes au dessus), qui permettent de naviguer dans le thème.

Si vous vous abonnez (lien en haut à droite), dès demain, vous pourrez commencer à chercher une énigme passionnante… Là, vous êtes au début du premier des cinq thèmes consacrés à Mai 68 en chanson :

1 – Les cultures soixante-huitarde
2 – Mai 68 politique
3 – Les chansons de mai
4 – La chanson anti-soixante-huitarde
5 – Les nostalgiques de Mai 68

On commence par un aspect paradoxal de Mai 68, maintes fois souligné : grande révolution collective et sociale et en même temps irruption de l’individualisme et de l’hédonisme dans le champ politique. Déjà les « en même temps »… Je vous passe Satisfaction, des Rolling Stones, classée 2e plus grande chanson de tous les temps par le magazine Rolling Stone !! Ça date de 1965.

Tous les thèmes

14 commentaires sur “Satisfaction

  1. La Butte rouge de Monthéus est une référence à la Guerre de 14-18, non pas à la Commune. Le Déserteur une référence à la guerre d’Indochine. J’avions reçu commandement date sans doute du XVIIe siècle! Pour la guerre d’Algérie voir Pierre Tisserand,Nous aussi nous marchions. Pour Mai 68, Nougaro bien sûr, Paris Mai, mais aussi Georges Brassens,Le Boulevard du temps qui passe, mais surtout voir le répertoire de Dominique Grange, notamment Nous sommes les nouveaux partisans. Pour la Seconde Guerre mondiale, n’oublions pas la très belle Complainte du partisan.

    J'aime

    1. Merci pour toutes ces précisions. Je rappelle que les chansons sont issues de la réponse à un sondage. J’ai donc laissée la plupart des « erreurs », qui n’en sont pas forcément, puisque chacun est libre d’associer telle chanson à tel événement.

      Je me suis livré à quelques simplifications des réponses données :
      – Colette de Paris avait bien précisé que Le déserteur concerne la guerre d’Indochine (mais la chanson a surtout rencontré le succès pendant la guerre d’Algérie, elle a donc associé la chanson aux deux événements).
      – À l’opposé, un de mes abonnés, monsieur GA, a associé Le déserteur à la première guerre mondiale, je n’ai pas retenu la suggestion, car la chanson était donnée ailleurs. Colossale erreur historique, mais magnifique succès pour Boris Vian !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s