Les bonbons, version réactionnaire

La chanson anti-soixante-huitarde 1

Voici la quatrième série sur Mai 68, après la société, la politique et la chanson de mai. Toute révolution entraîne une réaction. On aborde donc aujourd’hui la chanson anti-soixante-huitarde, répertoire assez abondant. De même que la chanson de Mai 68 n’a pas commencé d’exister le 1er mai 1968, la réaction à Mai 68 a commencé avant 68.

Exemple : Jacques Brel qui est très « soixante-huitard » en ce qu’il dénonce souvent les conventions sociales ou la religion avec l’énergie du défroqué. Mais qui n’hésite pas à se moquer de qui défile en « criant paix au Viet Nam ». Son public est enthousiaste, il est mûr pour tourner la page et passer directement à Sardou. Les bonbons, deuxième version de 1967. Pour voir la vidéo, il faut cliquer sur le lien ici.

Pour mémoire, vous pouvez écouter la première version de la chanson (1964).

Et puis une parodie par Jean Poiret, en présence de Brel !

Tous les thèmes

2 commentaires sur “Les bonbons, version réactionnaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s