Le groupe de groupies : un art majeur

La chanson, art majeur ou art mineur V. Les nanards de la chanson, 4/11
1234567891011

Dans le dernier billet, on parlait de The Shaggs. Kurt Cobain citait leur album Philosophy of the world comme une influence majeure. Frank Zappa a dit qu’elles étaient « mieux que les Beatles ». Bigre. En fait, Zappa, qui détestait la musique commerciale, avait une certaine complaisance pour les amateurs complets. Il a même poussé la création de GTO’s, un groupe formé par des fans enthousiastes mais qui ne jouaient pas très bien. Ils leur a fait sortir un album, curiosité intéressante. Circular Circulation de GTO’s.

Puisqu’on parle de Zappa, je vous passe ma chanson de lui préférée, The dangerous kitchen.

Tous les thèmes

10 commentaires sur “Le groupe de groupies : un art majeur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s