Les juifs de Stéphane Golmann

Les Juifs et la chanson II – La chanson et le problème de l’éléphant 13

On l’a vu dans cette série, bien peu de chanteurs juifs ont donné en chanson leur vision du judaïsme. Je vous ai trouvé une belle exception pour le billet d’aujourd’hui, une petite rareté. Stéphane Golmann, Les juifs.

Stéphane Golmann est bien oublié aujourd’hui. C’était l’un des premiers chanteurs français s’accompagnant seul à la guitare, juste avant Brassens.

J’observe que Stéphane Golmann a une trajectoire personnelle assez originale : combattant dans les forces françaises libres pendant la guerre, il a quitté la France pour le Canada après sa brève carrière de chanteur rive-gauche. Sa personnalité ou des circonstances l’auront soustrait aux déterminismes de la société française et de son modèle d’intégration, ce qui explique peut-être qu’il soit à ma connaissance le seul chanteur juif de son époque à chanter sans détour Les juifs.

1 – Gypsies rock’n roll band
2 – Isaac Gorni, le troubadour juif
3 – Jacques Offenbach
4 – Norbert Glanzberg
5 – Mireille
6 – La complainte des nazis
7 – Le neveu du capitaine Dreyfus
8 – Chanson d’Exil
9 – Des moyens légaux
9bis – Serre les poings
10 – Yellow star
11 – Juif espagnol
12 – Juif errant et pâtre grec
13 – Les juifs de Stéphane Golmann
14 – Les comedian harmonists

 

Tous les thèmes

12 commentaires sur “Les juifs de Stéphane Golmann

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s