Yisrolik

Les Juifs et la chanson III – Shoah et chanson 3/23

Les juifs des territoires conquis par les nazis à l’est de l’Allemagne ont été rassemblés dans certains quartiers des plus grandes villes, les ghettos. De nombreuses chansons y ont été composées, surtout en yiddish. Je vous propose aujourd’hui ma préférée, Yisrolik, écrite en 1942 dans le ghetto de Vilnius. Paroles de Leyb Rozental, musique de Misha Veksler, interprétation de Rochelle Horowitz.

Pour plus d’information à propos de la créatrice de la chanson, Khayele Rozental, voir ici. Le site propose de très nombreuses chansons en lien avec la Shoah, ici. Traduction des paroles du yiddish en français :

Allons, achetez-moi des cigarettes,
Achetez-moi de la saccharine
De nos jours, la marchandise ne vaut plus rien.
Une vie pour un groshen [grosz = centime du zloty, la monnaie polonaise]
Un sou, un grain
Vous avez bien entendu parler du « marchand du ghetto ».

Refrain
Je m’appelle Yisrolik,
Je suis un enfant du ghetto,
Un garçon sans foyer,
Et même si je suis resté comme ça, sans rien,
Je n’ai pas mis mes yeux et la langue dans la poche!

Un manteau sans col,
Des pantalons faits dans un sac,
J’ai des guêtres
Il ne me manque que les chaussures !
Et qui oserait se moquer, oy, eh bien,
Je lui montrerai qui je suis !

Ne croyez pas que je suis né
Dans la rue, sans feu ni Dieu,
Chez papa maman, moi aussi j’étais un enfant,
Je les ai perdus tous les deux,
Ne croyez pas que ça m’amuse !
Je suis resté comme le vent dans les champs.

Je m’appelle Yisrolik,
Mais quand personne ne peut me voir,
J’essuie silencieux les larmes de mes yeux,
Mais de ma profonde peine
Mieux vaut ne pas en parler
À quoi sert de se souvenir et d’en avoir le cœur si lourd ?

Une autre chanson assez connue a été écrite dans le ghetto de Vilnius en 1943 : Zog Nit Keynmol, sur des paroles de Hirsch Glick et une musique empruntée à une chanson russe. Cette chanson écrite suite à l’insurrection du ghetto de Varsovie est devenue par la suite l’hymne des partisans juifs.

Vous pouvez écouter de nombreux chants des ghettos sur le site du Ruth Rubin Legacy (voir aussi le billet consacré à ce projet). Je recommande la chanson A Bokh. Ici. D’autres chansons ici.

1 – La chanson de Simon Srebnik
2 – La chanson de Treblinka
3 – Yisrolik
4 – Le chant des marais
5 – Le Verfügbar aux Enfers
6 – Casimir Oberfeld
7 – Êtes-vous heureux ?
8 – La fontaine endormie
9 – Il n’y a plus de roses rue des Rosiers
10 – Le petit train de Rita Mitsouko
11 – Comme-toi
12 – Nuit et brouillard
13 – Smoke gets in your eyes
14 – Pitchipoï
15 – Évariste
16 – Au fil du temps
17 – Les Ramones à Bitburg
18 – Signé Furax
19 – Des voix off
20 – Roméo et Judith
21 – Culture du camp
22 – La troisième symphonie de Górecki
23 – Beltz

Tous les thèmes

Tous les thèmes

7 commentaires sur “Yisrolik

  1. Bouleversants tous ces chants et les infos complémentaires auxquelles tu donnes accès. J’ai été très émue par l’énergie et l’histoire de Chayela Rosenthal

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s