Le chant des marais

Les Juifs et la chanson III – Shoah et chanson 4

On quitte momentanément la Shoah proprement dite pour les camps de concentration, qui étaient au départ destinés à la seule répression politique (ce n’est qu’à partir de fin 1941 qu’ont été construits les centres spécifiquement dédiés au gazage des juifs). Le camp de Börgermoor, était l’un des « camps des marais », des camps où les prisonniers étaient employés à des travaux agricoles. En 1933, des communistes allemands y ont composé un chant qui a connu une belle postérité, Moorsoldatenlied, en français Le chant des marais, ou Chant des déportés. À cette époque, les SS et les SA expérimentaient encore et laissaient une certaine liberté aux prisonniers, qui ont pu écrire cette chanson et la chanter lors d’un spectacle autorisé par les gardes du camps qui y ont même assisté.

La musique est de Rudi Goguel et les paroles allemandes sont de Johann Esser et Wolfgang Langhoff. Ce dernier a été libéré en 1934 et a publié en Suisse l’un des premiers témoignages sur les camps allemands, Les Soldats du marais sous la schlague des nazis.

Le chant est devenu célèbre dès avant la guerre. En France, il a été assez universellement adopté : des communistes jusqu’aux militaires. Je vous propose une version par Leny Escudero (qui fait son entrée au 994e billet de ce blog), et une autre par un chœur de parachutistes de l’armée française.

Plus d’information ici.

Tous les thèmes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s